Orages : dans la Loire, la commune du Coteau "a été dévastée par un torrent de grêle", raconte sa maire

Heureusement, il n'y a aucune victime humaine, se réjouit Sandra Creuzet qui parle de "dégâts matériels considérables".

Article rédigé par
avec France Bleu Saint-Étienne Loire - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La gêle s'est abattue sur le Roannais, le 22 juin 2022. (EMMA BUONCRISTIANI / MAXPPP)

"La commune du Coteau a été dévastée par un torrent de grêle, un torrent d'eau", raconte jeudi 23 juin sur France Bleu Saint-Étienne Loire Sandra Creuzet, maire du Coteau (Loire), qui compte près de 7 000 habitants à côté de Roanne. "On a eu pendant l'espace de deux heures une ville sous l'eau, c'était impressionnant". Un violent orage de grêle s'est abattu sur le Roannais mercredi un peu avant 17 heures.

Les pompiers sont intervenus à 400 reprises pour des locaux inondés ou pour bâcher des toits endommagés par des grêlons gros comme des boules de pétanque. "On a eu des dégâts des eaux également, des inondations dans certains quartiers", décrit Sandra Creuzet.

Si la maire du Coteau se déclare soulagée qu'il n'y ait pas eu de victimes, elle déplore "les dégâts matériels considérables dans certains endroits". Des toits d'entreprises ont été notamment arrachés. L'inquiétude s'est portée également sur les trois Ehpad de la ville, mais heureusement "personne n'a été relogé", précise Sandra Creuzet. Jeudi, la Loire et 24 autres départements du Massif central et du Grand Est sont à nouveau placés en vigilance orange aux orages violents.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Orages

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.