Cet article date de plus de neuf ans.

La Fête de la Musique gâchée par les violents orages

Les orages ont contrarié la 31e Fête de la Musique. Plusieurs manifestations surtout dans la moitié nord de la France ont été annulées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Météo France avait prévenu. 32 départements du quart nord-est de la France  dont les départements d'Ile-de-France, avaient été placés en vigilance orange. Sur plusieurs régions du Nord et de l'Est les orages ont été violents, avec de la grêle, de très fortes précipitations  et de très fortes rafales de vent.
Du coup, de nombreuses municipalités ont préféré annuler tout ou partie des festivités. C'est le cas à Strasbourg, Mulhouse, Colmar, Nancy et Belfort.
Plus au sud, la ville de Bourg-en-Bresse a annulé toutes les manifestations programmées en extérieur après les violents orages qui se sont abattus en milieu d'après-midi.
Même chose en Bretagne. Des concerts en plein air ont été annulés à Quimper, Lorient et Vannes.
Même scénario dans le nord de la France, comme à Abbeville, Douai ou Reims.

A Paris, en revanche, les grands concerts en plein air prévus dans la soirée ont été maintenus. C'était le cas au parc André-Citroën pour le concert Radio France avec Moriarty et l'Orchestre national de France.
Vers 20H00 et sous un ciel finalement dégagé, les badauds se sont essayés dans une joyeuse cacophonie à la vingtaine de pianos "customisés" disposés autour de la fontaine du Palais-Royal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Orages

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.