Intempéries : un épisode cévenol rarissime pour la saison

Les Cévennes ont connu de fortes précipitations, depuis jeudi 11 juin, qui ont donné lieu à des inondations. Un phénomène météorologique exceptionnel à cette période de l’année. Les explications de la journaliste météo Virginie Hilssone.

France 3

De fortes pluies se sont abattues sur les Cévennes, jeudi 11 juin au soir. Des inondations ont eu lieu. Un épisode cévenol est plutôt rare à cette période de l’année. "C’est un phénomène qui arrive habituellement au début de l’automne, c’est-à-dire entre septembre et octobre. La dernière fois qu’on en a connu un à cette période de l’année, au mois de juin, c’était en 1917, il y a un peu plus de cent ans. C’est à peu près le même phénomène : ce sont des pluies qui remontent de Méditerranée et qui se bloquent sur les Cévennes", indique la journaliste météo Virginie Hilssone.

Plus de 300 mm de pluie par endroits

"Les cumuls sont exceptionnels : on a dépassé les 300 mm de précipitations par endroits, des records de pluies en 24 heures. Ça a déclenché des crues éclair et donc des inondations", ajoute-t-elle. Les météorologues se sont un peu fait surprendre par l’ampleur de ce phénomène. "Le phénomène était prévu : on avait une vigilance orange déjà, jeudi à 16 heures. L’intensité a surpris. (...) La première raison, c’est que ce sont des orages, difficiles à appréhender, et la deuxième, c’est qu’on est à une période où le trafic aérien est au ralenti. Du coup, ça a une répercussion sur les données météo qui alimentent les modèles de prévision", conclut Virginie Hilssone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Cévennes ont connu de fortes précipitations, depuis jeudi 11 juin, qui ont donné lieu à des inondations. Un phénomène météorologique exceptionnel à cette période de l’année. Les explications de la journaliste météo Virginie Hilssone.
Les Cévennes ont connu de fortes précipitations, depuis jeudi 11 juin, qui ont donné lieu à des inondations. Un phénomène météorologique exceptionnel à cette période de l’année. Les explications de la journaliste météo Virginie Hilssone. (France 3)