Cet article date de plus de trois ans.

Intempéries : l'heure est au bilan

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Intempéries : l'heure est au bilan des dégâts
Article rédigé par
France Télévisions

Après les orages et les coulées de boue, l'heure est aux constatations. La liste des sinistrés est longue et les demandes d'indemnisation se succèdent.

Deux jours après les inondations, il faut encore nettoyer. À Diefmatten, dans le Haut-Rhin, les sinistrés attendent désormais les experts pour constater les dégâts. "On a appelé les assurances et en fait, on nous dit qu'il y a eu tellement d'inondations que du coup on doit attendre", explique au micro de France 2 Jessica La Malfa. Attendre et surtout ne rien jeter, même s'ils ont fait des photos du sinistre. C'est l'une des règles à suivre pour être indemnisé.

Une réunion le 19 juin

En déplacement dans l'Eure, durement touché par les orages, le ministre de l'Intérieur a jugé le début d'année catastrophique. "On ne peut pas encore faire d'estimations, c'est pratiquement les deux tiers des départements français qui ont été touchés", a déclaré Gérard Collomb. Une réunion aura lieu le 19 juin pour déterminer les communes qui pourront bénéficier de l'état de catastrophe naturelle. Le dispositif permet d'accélérer l'indemnisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Orages

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.