Gard : une route s’effondre sous les intempéries

La commune de Saint-André-de-Majencoules (Gard) a été fortement touchée par des intempéries depuis jeudi 11 juin. En raison des fortes pluies et des vents violents, des éboulements ont emporté plusieurs véhicules.

France 2

Deux hameaux coupés du monde en quelques minutes seulement. Sous le poids des pluies diluviennes qui se sont abattues ici depuis jeudi 11 juin, la route qui reliait les deux hameaux au reste de la commune de Saint-André-de-Majencoules (Gard) a cassé net. La canalisation a été réparée dans l’urgence, mais vendredi matin, un riverain qui habite la maison juste au-dessus s’est réveillé sans eau courante, et avec vue plongeante sur ce trou béant. Un peu plus loin, dans un hameau voisin, c’est un parking qui s’est effondré. Tous les véhicules ont été engloutis dans un ravin. Cette route éventrée était leur seul accès au village.

La Moselle et la Meurthe-et-Moselle sous surveillance

Vendredi soir, les 50 habitants de ces deux hameaux se retrouvent bloqués. La mairie a mis en place des navettes pour assurer le ravitaillement le temps que la route soit réparée, pas avant trois semaines minimum, d’après la préfecture. Neuf départements sont placés en alerte orange, vendredi, notamment dans le Grand Est. "Les intempéries sont remontées ces dernières heures du centre de la France vers la Bourgogne-Franche-Comté, puis le Grand Est. Vendredi soir, les départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle sont toujours placés en vigilance orange. De violents orages pourraient se déclencher dans les prochaines heures, avec notamment de forts cumuls de pluie (...) La population est appelée à la vigilance et à limiter le plus possible ses déplacements", explique la journaliste Caroline Arnold.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route inondée, dans le Gard, le 23 novembre 2019. 
Une route inondée, dans le Gard, le 23 novembre 2019.  (BENJAMIN POLGE / AFP)