Val-de-Marne : la décrue ralentie par la neige et le froid

Dans le Val-de-Marne, le froid et les chutes de neige de ce mardi perturbent le quotidien des habitants sinistrés par la crue. La fonte des neiges laisse craindre une nouvelle montée des eaux alors que la décrue est amorcée.

Depuis quatre jours, ils pompent sans cesse l'eau qui a envahi leur sous-sol. Les inondations ont fait des dégâts considérables dans le Val-de-Marne, mais elles ont parfois rapproché les sinistrés entre eux. Chez certains, le pompage est terminé, l'eau est enfin partie après d'interminables jours de crue, le nettoyage peut commencer. Pourtant, la météo est toujours une source d'inquiétude : les chutes de neige qui s'abattent sur l'Île-de-France laissent envisager une nouvelle montée des eaux.

Le froid complique le quotidien des sinistrés

La neige et le froid viennent compliquer la vie quotidienne, de nombreux habitants sont privés d'électricité. À Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), les passerelles installées en urgence restent le seul moyen de se déplacer dans certains quartiers, même si la décrue est bien entamée. Avec le froid, les canalisations risquent de geler et de rompre, ajoutant un nouveau désagrément au quotidien de ces sinistrés qui traversent une période déjà particulièrement difficile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Val-de-Marne : la décrue ralentie par la neige et le froid
Val-de-Marne : la décrue ralentie par la neige et le froid (France 2)