Neige : la colère des chauffeurs de poids lourds immobilisés pendant une nuit

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Neige : la colère des chauffeurs de poids lourds immobilisés pendant une nuit
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Bigard, B. Vignais, S. Korwin - France 3
France Télévisions

La neige combinée au froid a rendu les routes dangereuses. Par mesure de précaution, des centaines de camions ont été immobilisés sur des aires de repos, notamment dans les Côtes-d'Armor, dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 février.

Des chauffeurs de poids lourds ont dû rester immobilisés sur des aires de repos dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 février en raison de l'épisode neigeux, qui a rendu les routes dangereuses. Un arrêté préfectoral leur a interdit la circulation. Cernés par la fatigue, autant que par la colère, 140 routiers se sont ainsi réveillés parqués sur une aire. "Ici, il n'y a pas de douche, il n'y a rien. On nous prend pour des clochards", fustige un chauffeur.

Les chauffeurs ont pu repartir

"Ça fait 18 heures que je suis là. C'est long, surtout que j'avais encore du travail à faire derrière", déplore un autre. Mais certains ont tout de même tenté de circuler dans la nuit. Le long d'une nationale, de nombreux poids lourds ont été contraints de s'arrêter. Les gendarmes étaient présents pour veiller au respect de l'interdiction de circuler. Après une nuit passée le long de la nationale, sans repas ni sanitaires, les chauffeurs bloqués ont pu repartir dans la journée de mercredi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.