Neige : Enedis en Drôme-Ardèche "ne peut pas s'engager" sur un délai de retour du courant

Il faut réparer le réseau 20 000 volts, "les 'autoroutes' de l'électricité" avant de s'attaquer au réseau basse-tension, explique la directrice régionale d'Enedis.

1 000 techniciens sont mobilisés en Drôme-Ardèche le 18 novembre pour rétablir l\'électricité après les importantes chutes de neige du 15 novembre.
1 000 techniciens sont mobilisés en Drôme-Ardèche le 18 novembre pour rétablir l'électricité après les importantes chutes de neige du 15 novembre. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

"Je ne peux pas m'engager" sur un délai pour rétablir le courant dans les foyers qui n'ont pas d'électricité en Drôme et en Ardèche, a affirmé Jeanine Doppel, directrice territoriale d'Enedis, sur France Bleu Drôme-Ardèche lundi 18 novembre matin.

À la mi-journée lundi, 29 000 foyers étaient toujours privés d'électricité sur la Drôme, l'Isère et l'Ardèche, après les chutes de neige de la semaine dernière.

C'est une crise d'une ampleur exceptionnelle qu'on n'a jamais connu en Drôme-Ardèche.Jeannine Doppel, directrice territoriale d'Enedisà France Bleu

"On sait vraiment que c'est insupportable qu'autant de foyers soient encore sans courant, compatit Jeannine Doppel. Mais donner des délais, c'est difficile."

7 500 km de lignes à 20 000 volts ont été coupées

"Quand on aura réparé le réseau 20 000 volts, les 'autoroutes' de l'électricité, il faudra encore qu'on s'attaque au réseau basse-tension", explique la directrice régionale pour justifier ne pas pouvoir s'engager sur une date de retour total du courant.

7 500 km de lignes à 20 000 volts ont été coupées au total lors de l'épisode neigeux, ce qui représente 750 incidents, soit 750 "endroits où il faut remonter les fils et les poteaux. Les réparations sont longues parce qu'il faut trouver les pannes, arriver jusqu'à elles, acheminer le matériel", détaille Jeanine Doppel

1 000 techniciens sont mobilisés en Drôme-Ardèche, 2 200 au plus fort dans l'ensemble de la région.