Cet article date de plus de neuf ans.

Neige : circulation des Eurostar suspendue, pas de cours en Nord-Pas-de-Calais

EN DIRECT | La Manche et le Calvados sont passés en vigilance rouge, 27 départements du nord de la Loire demeuraient en vigilance orange à la neige et au verglas. Les intempéries perturbent le trafic routier, ferroviaire et aérien. Des centaines de personnes sont bloquées sur les routes. Du côté de la SNCF, les trains Eurostar et Thalys ne circulent plus. Retrouvez ici toutes les perturbations en temps réel.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
 (Maxppp)

Cet épisode neigeux est "remarquable  pour la saison, tant pour les quantités attendues que par sa durée ", indique Météo France. Mardi 27 départements sont placés en vigilance orange, de la Normandie à la frontière belge (voir la carte de vigilance Météo France). La Manche et le Calvados eux sont passés en alerte rouge, ce qui signifie 10 à 30 cm de neige avec des accumulations pouvant atteindre 50 cm et des congères dépassant un mètre, notamment sur le nord de la Manche. 

La vigilance orange neige/verglas devrait rester en vigueur dans les 27 départements  où elle était déjà déclenchée mardi, soit dans un tiers nord de la France, de la Bretagne à la Lorraine, ainsi que dans les deux départements --Calvados et Manche-- qui avaient été placés sous vigilance rouge jusqu'à 21H00 mardi.

L'épisode neigeux

Les intempéries doivent se poursuivre toute la journée de mardi. L'épisode neigeux a touché l'Ile-de-France en milieu de matinée, 10 cm de neige sont attendus à Paris mardi soir. La neige devrait tomber jusqu'en soirée, avant d'atteindre la Bourgogne et le nord-est.

Le vent de nord-est (qui souffle jusqu'à 100 km/h sur les côtes, 80 dans les terres) accentue la baisse des températures... Jusqu'à moins 15° en température ressentie à Lille.

Le trafic perturbé sur la route

Selon le ministère de l'Intérieur 2.200 personnes bloquées sur les routes ont été recensées au cours de la nuit et mardi matin sur l'ensembledu territoire. Les autoroutes A29, A16, A1 et A28 sont actuellement impraticables à la circulation, ainsi que de nombreuses voies nationales et routes secondaires.

La Basse-Normandie est quasi paralysée par la neige. Plus d'un millier de "naufragés de la route" ont été comptabilisés dans la nuit, dans la Manche et le Calvados. La préfecture du Calvados a compté "500 à 600 naufragés de la route sur le  département ".  En Manche, près de 725 d'entre eux ont été hébergés dans des salles publiques, et une centaine demeure difficilement accessible.

En Haute-Normandie , les points noirs sur la route sont nombreux, avec par endroit 40 cm de neige. Quelque 600 naufragés ont été accueillis dans 39 lieux d'accueil, 500 personnes ont dormi dans quatre trains en Seine-Maritime.

Dans le Nord Pas-de-Calais , les routes y compris les grands axes sont impratiquables. Près de Lille, dans la nuit de lundi à mardi, l'épisode neigeux a causé un accident sur l'A27, près de Lille, faisant 14 blessés, dont six pompiers. Sur l'A16 entre Calais et Boulogne-sur-Mer, 600 véhicules sont restées bloquées, ils étaient encore une centaine mardi matin.

La circulation des poids lourds est interdite sur tout le réseau, à l'exclusion du boulevard périphérique est de Lille D651, de la voie rapide urbaine D656, de la rocade nord-ouest D652 et de la départementale D649 dans les deux sens de circulation. Dans le Pas-de-Calais, le préfet a pris un arrêté d'interdiction de circulation pour les poids lourds sur l'A16 dans les deux sens, sur l'A1 dans le sens Lille-Paris, à partir de l'échangeur A1/A26 et sur la RN42.

En Bretagne , quelque 300 personnes ont également été bloquées entre Rennes et Saint-Malo sur la RN137. L'axe a totalement été paralysé par la neige et le verglas notamment dans le secteur de Saint-Jean-des-Guérêts. 

Dans la Somme , les routes départementales et les autoroutes A29, A16, A1 et A28 sont impraticables. Des centaines d'automobilistes ont été accueillis dans des communes du département. La couche de neige atteint 25 cm, il faut remonter à 1975 pour retrouver un tel niveau. Les poids lourds de plus de 3,5 tonne sont interdits sur tout le réseau jusqu'à ce soir. L'épaisse couche de neige empêche même les déneigeuses de passer à certains endroits.

En Ile-de-France , après une matinée de blocage à la suite d'accidents , la majorité des grands axes routiers d'Ile-de-France connaissait un retour à la normale en début d'après-midi, selon le site d'information routière de la région, Sytadin.

Près de 800 poids lourds étaient rangés sur les bas côté suite à une décision préfectorale. Ils ont été évacués par vagues vers l'itinéraire de contournement empruntant la N 104, un retour à la normale étant attendu avant le milieu de l'après-midi. Leur circulation sur la N20 reste toujours interdite pour le moment.

 > Plus d'infos sur Sytadin

Le ramassage scolaire 

Le rectorat du Nord/Pas-de-Calais a pris la décision d'annuler les cours mardi et mercredi dans la plupart des établissements scolaires de la région, "faute d'un encadrement suffisant permettant d'assurer la sécurité des élèves ". En revanche, si les cours sont annulés, les établissements resteront ouverts "dans la mesure ou leur mission est d'assurer l'accueil pour tout élève qui se trouverait isolé "

Dans la plupart des départements concernés par l'alerte orange, le ramassage scolaire est annulé pour la journée de mardi, voire de mercredi. 

Le trafic ferroviaire

Dans le Nord , la circulation des trains Eurostar et Thalys est suspendue depuis la mi-journée. Elle avait déjà été interrompue pour le fret dans le tunnel pendant la nuit.

Le trafic des trains est suspendu sur la ligne à grande vitesse Nord jusqu'à mercredi matin.

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a annoncé mardi "quatre décisions exceptionnelles" pour héberger dans la nuit des voyageurs bloqués, dans les régions touchées par les intempéries. Les trains de nuit ne circuleront pas, dans la nuit de mardi à mercredi, depuis Paris et depuis Lille, afin d'offrir des couchettes aux voyageurs bloqués dans les gares. La SNCF a également mobilisé un millier de chambres d'hôtel dans les régions touchées et à Paris. Enfin, une dizaine de gares resteront ouvertes dans la nuit pour abriter les voyageurs bloqués, notamment à Paris les gares du Nord, de Lyon, de Bercy et d'Austerlitz, ainsi que les gares des villes de Lille, Rouen et Caen.

Aucun train ne quitte la gare d'Amiens , car le poste d'aiguillage est gêlé. Trois TGV transportant près de 400 passagers ont été bloqués à proximité de la gare TGV Haute-Picardie, près d'Amiens une partie de la matinée avant de pouvoir repartir en début d'après midi.

À Rouen , le trafic est aussi paralysé, sauf entre Rouen et Paris. 500 passagers ont passé la nuit dans 4 trains (dont 300 dans un TGV près de Rouen). 

En Basse-Normandie , aucun train ne circule dans la Manche. À La Hague, des salariés d'Areva sont toujours bloqués dans une vingtaine de bus.

Dans le Maine , le trafic est très perturbé en gare du Mans pour les TGV et TER.

Des perturbations du trafic qui retentissent jusque dans les gares du sud de la France.

> L'info trafic de la SNCF en temps réel

Les transports en commun

Dans le Nord , tous les réseaux sont à l'arrêt sauf à Calais où les bus prennent les grands axes avec du retard, et à Valenciennes où le Tram circule. À Lille, même le métro est à l'arrêt.

À Paris , tous les transports en commun sont pertubés, que ce soient les bus, les métros ou les lignes de RER. La SNCF conseille à ses usagers de "ne pas chercher à rejoindre Paris ". A la mi-journée, le trafic restait perturbé sur les lignes B et C du RER, avec des difficultés un peu moindres sur la ligne A. Le trafic était toujours interrompu sur la ligne K entre Paris-nord et Crépy-en-Valois et la ligne U entre Saint-Quentin-en-Yvelines et La Défense. Les difficultés proviennent essentiellement de "problèmes d'aiguillages qui sont sensibles à l'accumulation de la neige" .
 

Sept millions de Franciliens utilisent les transports en commun quotidiennement pour se rendre à leur travail.

> Plus d'infos sur le site de la mairie de Paris 

Le transport aérien

En Ile-de-France , la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de supprimer jusqu'à un quart des vols sur les aéroports de Roissy et Orly, Aéroports de Paris fait état de "retards d'environ une heure" .  Il est demandé aux voyageurs de contacter leur compagnie de vol avant de se rendre à l'aéroport. 

 > Retrouvez les infos sur les vols au départ de Paris.

En outre, un avion de la compagnie Tunisair a fait une sortie de piste à Orly au moment de son atterrissage. Selon un porte-parole d'Aéroports de Paris, il n'y a pas de blessé. 

À l'aéroport de Lille-Lesquin,  tous les vols ont été annulés mardi matin. "On fait de notre mieux pour dégager les pistes, on espère pouvoir  redémarrer en fin de matinée ", a indiqué la direction de l'aéroport de Lille-Lesquin. Les pistes de l'aéroport de Beauvais sont également fermées jusqu'à midi, "en raison  de fortes chutes de neige et de rafale de vent fort ", a indiqué l'aéroport sur son site internet.

Les coupures d'électricité

La neige a également eu des conséquences sur le réseau électrique : près de 80.000 foyers sont toujours privés d'électricité.

Dans la Manche, 44.000 foyers (15%) sont privés d'électricité depuis lundi, principalement dans le Cotentin, au nord de l'agglomération de Cherbourg.

En Bretagne, 12.600 clients étaient dans le même cas dans les Côtés-d'Armor. Dans le Finistère, jusqu'à 4.500 abonnés ont eux aussi subi les coupures. Il n'en restait plus que 500 en début de soirée, selon ERDF.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Neige

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.