Neige : alerte aux avalanches

À Tignes (Savoie), le personnel de la station de ski déclenche volontairement des avalanches chaque jour. France 3 a suivi ce dispositif.

FRANCE 3

La station est encore endormie. Il est 7 heures. Eux sont déjà dans la montagne. À 2 000 mètres d'altitude, une dizaine de pisteurs se préparent à déclencher des avalanches pour sécuriser les 70 pistes que compte le domaine de Tignes (Savoie). Pour éviter tout accident, ils vont utiliser de drôles de bâtons qui contiennent chacun près de 2 kilos de dynamite. "C'est une cartouche dans laquelle il y a une émulsion explosive", explique Brice Gaget, pisteur et secouriste artificier.

Deux heures pour déclencher une centaine de tirs

Pas d'improvisation. Les charges sont méthodiquement réparties sur des points de tir précis, sur les crêtes. Au bout d'un long câble, le détonateur. Soudain, un bruit sourd résonne. Mission accomplie : une plaque de neige s'est décrochée. La manipulation des explosifs nécessite calme et concentration, car l'opération est extrêmement risquée. Les pisteurs ont seulement deux heures pour déclencher une centaine de tirs.

Le JT
Les autres sujets du JT
La montagne à Valfréjus (Savoie), où trois Néerlandais ont été emportés par une avalanche, le 7 mars 2017. 
La montagne à Valfréjus (Savoie), où trois Néerlandais ont été emportés par une avalanche, le 7 mars 2017.  (GILLES LANSARD / ONLY FRANCE / AFP)