Cet article date de plus de quatre ans.

Avalanche meurtrière à Tignes : un drame qui relance la question des dangers du hors-piste

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Avalanche meurtrière à Tignes : un drame qui relance la question des dangers du hors-piste
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'avalanche qui a fait quatre morts à Tignes (Savoie) ce lundi 13 février est la plus meurtrière depuis le début de la saison dans les Alpes. Le risque d'avalanche était élevé aujourd'hui, un niveau de 3 sur une échelle de 5.  

Toute la journée ce lundi 13 février, la station de Tignes (Savoie) toute entière a gardé les yeux rivés sur le secteur de la Tovière, y compris les vacanciers, dont beaucoup ont entendu l'avalanche qui a fait quatre morts. "Je voulais faire un peu de hors-piste avec un guide et là je vais temporiser un peu", explique un homme. Du côté de l'ESF (L'École du Ski Français), pas de réaction officielle, les moniteurs ont perdu un des leurs et sont bouleversés.

Une chapelle ardente a été dressée

L'avalanche n'a pas dissuadé les touristes de skier sur des pistes balisées, mais le drame relance la question des dangers du hors-piste. "C'est un secteur que je n'aime pas du tout parce que j'ai déjà vu des avalanches dessus", explique un skieur. Cet après-midi, une chapelle ardente a été dressée au coeur de la station en hommage aux victimes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.