1917, un terrible hiver en France

L'hiver 1917 a été l'un des plus froids du 20e siècle.

France 3

En 1917, Paris commence l'année en blanc. Sur la place de la Concorde ou le jardin du Luxembourg, la couche de neige est épaisse et surtout, elle reste. Pas le moindre dégel pendant plus de trois semaines, des stalactites s'installent devant les devantures. Les chevaux s'effondrent face à la rigueur du froid. À Paris, début février, on flirte pour les minimales avec les moins 15 degrés.

Des conditions que les Poilus n'ont jamais oublié

La Seine et la Marne sont gelées. À Rouen, les bateaux vapeurs sont bloqués, pris par la glace. Le ravitaillement de la capitale est stoppé. Dans les tranchées, pour les Poilus, ce sera le pire hiver de toutes la guerre. Des conditions que les Poilus n'ont jamais oublié même 80 ans après. Les Poilus ont dû attendre jusqu'à la mi-février pour sortir de cet enfer du nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le village de Châtelblanc (Doubs) sous un manteau blanc après des chutes de neige le 17 janvier 2017.
Le village de Châtelblanc (Doubs) sous un manteau blanc après des chutes de neige le 17 janvier 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)