Les Bouches-du-Rhône et le Var restent en vigilance orange pluies et inondations

De gros orages sont encore attendus dans le Sud-Est, mais l'alerte est levée pour les Alpes-Maritimes.

Un éboulement de roche bloque une route, à Roquebrune-cap-Martin (Alpes-Maritimes), le 18 janvier 2014.
Un éboulement de roche bloque une route, à Roquebrune-cap-Martin (Alpes-Maritimes), le 18 janvier 2014. (JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)

L'accalmie n'est pas encore totale. Les Bouches-du-Rhône et le Var restent en vigilance orange, dimanche 19 janvier, en raison des pluies et risques d'inondations. Un épisode orageux violent est encore attendu dans le secteur de La Londe-les-Maures (Var). Seules les Alpes-Maritimes subissent des pluies moins fortes et sont donc dispensés.

Francetv info détaille les conséquences de cet épisode qui, selon Météo-France, "sans être exceptionnel, nécessite un suivi particulier".

Le Var le plus touché

Le Var, théâtre d'inondations meurtrières en juin 2010, voit enfin le niveau du Gapeau, de la Nartuby et de l'Argens Aval baisser. Ces cours d'eau étaient "à la limite du débordement" après trois jours de précipitations qui ont provoqué "une saturation de sols", a annoncé la préfecture dans un communiqué. Seul l'Argens Aval demeure à "un niveau très élevé, nourri par ses affluents, et notamment l'Aille".

ANNE-CHARLOTTE HINET, CHRISTOPHE LA ROCCA - FRANCE 2

"Dans la matinée, il y a eu un fort épisode orageux très localisé autour de la commune de La Londe-les-Maures qui fait craindre de forts dégâts", a indiqué le sous-préfet du Var, Boris Bernabeu, précisant que "plusieurs routes sont coupées" et que "d'importants moyens de secours ont été dépêchés".

Météo-France prévoit pour les Alpes-Maritimes, des "pluies moins fortes et moins régulières qu'au cours des dernières heures, ne nécessitant plus le maintien en vigilance orange de ce département". En revanche sur les Bouches-du-Rhône et le Var "les fortes pluies parfois orageuses vont perdurer jusqu'à dimanche en fin d'après-midi", prévient Météo-France.

De nombreuses routes coupées

Un éboulement de plus de 150 m3 de roches bloque toujours l'accès aux villages de Saint-Etienne de Tinée et d'Isola et aux stations d'Auron et d'Isola 2000, dans la vallée de la Tinée (Alpes-Maritimes). Des convois pourront cependant passer à certaines heures de la journée, selon M. Estrosi. Et d'autres convois seront organisés lundi matin pour acheminer vers ces zones des élèves de collège, de lycée et de l'école de ski.

Dans l'arrière-pays mentonnais, les villages perchés de Gorbio et Sainte-Agnès sont difficilement accessibles après des éboulements, des coulées de boue, et des effondrements de chaussée.

OLIVIER THERON - FRANCE 2

Le trafic de la ligne TER Nice-Breil-sur-Roya (qui dessert l'arrière-pays dans l'est du département), ainsi que celui de la ligne côtière Nice-Monaco tournent au ralenti par prudence, après des éboulements sur les voies au niveau du village perché d'Eze.

Match OM-Valenciennes annulé au Vélodrome

Le match de la 21e journée de Ligue 1, qui devait être joué samedi après-midi au Stade Vélodrome, a été reporté à une date non encore déterminée, en raison de fortes pluies, a annoncé l'OM. "C'était totalement injouable. Il était hors de question de mettre en danger la sécurité des joueurs", a expliqué sur Canal+ l'arbitre Bartolomeu Varela, qui a ajouté que les deux clubs étaient d'"accord" avec cette décision. La décision a été prise à un quart d'heure du coup d'envoi par le corps arbitral, qui a inspecté la pelouse à trois reprises depuis 15 heures.