Cet article date de plus de huit ans.

Le Napoléon Bonaparte, un ferry de la SNCM, "prend l'eau" dans le port de Marseille

Cet évènement rarissime, un ferry qui "prend l'eau" pour reprendre les termes de la SNCM, dans un port français, s'explique par les vents violents qui continuent à frapper les Bouches-du-Rhône. Ainsi le Napoléon Bonaparte a été drossé cette nuit contre un quai. Le choc a ouvert une brèche dans deux compartiments. Et depuis ce ferry présente une forte gîte, par le travers, décrit notre envoyé spécial Olivier Martocq. Deux remorqueurs essaient de le dégager du quai.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (/Jean-Paul Pelissier Reuters)

Selon un porte-parole de la SNCM,  le Napoléon Bonaparte a "rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai et pris
l'eau"
dans la nuit de samedi à dimanche. Il assure que des équipes sont mobilisées pour "récupérer le bateau le plus vite possible".

Toujours selon la Société nationale Corse Méditerranée, le choc a ouvert une brèche "qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches"

Un important dispositif de marins-pompiers a été mis en place sur les lieux pour évaluer les dégâts. Et combler les voies d'eau qui donnent de la gîte au navire.

Cette nuit, des rafales de vent autour de 150 km/h ont été enregistrées dans les Bouches-du-Rhône.

Le Napoléon Bonaparte qui assure habituellement des liaisons entre Marseille et la Corse mesure 172 mètres de long et 30,4 mètres de large. Il peut transporter 2.650 passagers et 708 voitures. 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.