VIDEO. Inondations dans le Gard : une trentaine d'habitants d'Alès évacués

Vingt pompiers du Gard sont toujours mobilisés pour secourir des habitants ou des automobilistes. Des renforts de 173 hommes doivent arriver.

VERONIQUE GAGLIONE, FRANCOISE MAZOU / FRANCE 2

La ville d'Alès, dans le Gard, a été victime de violentes intempéries dans la nuit du vendredi septembre au samedi 20 septembre. Les pompiers, aidés d'hélicoptères, ont multiplié les opérations de sauvetage pour secourir des habitants piégés par les inondations. Au total, ils ont évacué une trentaine de personnes.

L'eau a tout soulevé : le canapé, la télévision, le frigo, "le gros congélateur neuf", énumère Zora Djahnite, une retraitée. "Nous sommes montés nous réfugier à l'étage et on a dit à mon fils de ne pas venir nous secourir pour qu'il ne meure pas". "Nous avions de l'eau jusqu'à la hanche", a-t-elle ajouté. 

"C'est difficile d'arriver à les réconforter"

"Ce qui a provoqué les inondations, ce sont essentiellement les cours d'eau le Bruèges et le Grabieux", au nord de la ville, pas le Gardon qui la traverse, a précisé le premier adjoint UMP François Gilles, présent sur place.

Alors que la pluie a pris fin, 120 pompiers du Gard sont toujours mobilisés pour secourir des habitants ou des automobilistes. Des renforts de 173 hommes doivent arriver. "C'est difficile de réconforter les habitants. Le seul moyen, c'est avec nos petits bras et nos petites raclettes [pour les aider à nettoyer]", raconte un pompier en haussant les épaules.

Des pompiers aident des habitants d\'Alès (Gard) à nettoyer leurs maisons après des inondations, le 20 septembre 2014.
Des pompiers aident des habitants d'Alès (Gard) à nettoyer leurs maisons après des inondations, le 20 septembre 2014. (SYLVAIN THOMAS / AFP)