Tempête Gabriel : les précautions des autorités plutôt efficaces

Routes fermées, équipes techniques mobilisées... Les autorités semblent avoir bien géré les conséquences de la tempête Gabriel.

FRANCE 2

Alors que la tempête Gabriel s'éloigne de la France, elle avait provoqué la mise en alerte orange de 43 départements. Mercredi 30 janvier, la question qui se pose est de savoir si l'ampleur des précautions a été suffisante afin de faire face aux conséquences de la tempête, à savoir de fortes chutes de neige dans le nord de la France et de forts vents sur la façade atlantique. En Île-de-France, la RN 118 a été fermée à la circulation dès mardi 15h.

Le chaos annoncé n'a pas eu lieu

"Pour moi ils ont bien fait", soutient un automobiliste. À Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, il est tombé 10 cm de neige et les déneigeuses étaient en action dès 3 heures du matin. "On dégage les routes, on a des véhicules équipés de lames. On chasse la neige et derrière on passe le sel", explique un membre des services techniques de la municipalité. Finalement, le chaos annoncé n'a pas eu lieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme déneige la route dans la ville de Laruns (Pyrénées-Atlantiques), dimanche 1er février 2015.
Une femme déneige la route dans la ville de Laruns (Pyrénées-Atlantiques), dimanche 1er février 2015. (IROZ GAIZKA / AFP)