Orages : un village de Charente à reconstruire

Météo France avait prévu des orages très violents hier soir, et c'est ce qui est arrivé, notamment en Charente. Ce jeudi 5 juillet au matin, Saint-Sornin (Charente) est un village à reconstruire. Huit maisons sur dix ne sont plus étanches : les toitures ont été déchiquetées par des grêlons gros comme des balles de tennis.  

Voir la vidéo
France 2

À Saint-Sornin, ce matin, l'urgence est de protéger les maisons en installant des bâches partout. La plupart des toits ont été déchiquetés par la grêle. En quelques minutes hier, Jean-Luc Boucher, le boulanger du village, a failli tout perdre sous des grêlons de la taille d'une boule de pétanque, provoquant un bruit assourdissant. "On a eu peur, moi je pensais que la toiture allait nous tomber dessus", confie Marie-Chantal Boucher. Un millier d'habitations sont touchées par les orages.

Des semaines voire des mois pour tout réparer

Dans le salon de sa maison, de l'eau est tombée du plafond, qui menace de s'effondrer. "Regardez toutes ces gouttes d'eau, montre le boulanger. La laine de verre est pleine, et ça va passer au travers". La boulangerie sera fermée au moins pendant une semaine, car l'électricité a dû être coupée. Hier soir, certains habitants sont venus se réfugier dans le gymnase pour un repas, ou passer la nuit, tous choqués, certains même blessés. "Quand la grêle est tombée, le velux a cassé. Ça m'a balancé un bout de verre, et ça m'a ouvert", détaille une femme blessée au bras. Au total, un millier de maisons ont été touchées par les orages d'hier. Il faudra des semaines, voire des mois pour tout réparer, ici, dans les communes charentaises, gravement touchées par les intempéries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éclairs au-dessus d\'Elbeuf (Seine-Maritime), le 26 mai 2018.
Des éclairs au-dessus d'Elbeuf (Seine-Maritime), le 26 mai 2018. (JEFF SEHIER / CROWDSPARK / AFP)