Martinique : de nombreux dégâts après les intempéries

La Martinique est frappée depuis plusieurs jours par de violentes intempéries. Le président du Conseil exécutif a demandé la déclaration de l’état de catastrophe naturelle, jeudi 12 novembre. 

France 2

À certains endroits, la route est fendue et le sol s’est dérobé à cause des coulées de boue, vendredi 13 novembre, après les intempéries survenues dans la semaine. Une crèche menace de s’effondrer. "Il faut que j’arrive à me poser pour réussir à réfléchir. […] Tout ce que j’essaye de faire pour l’instant, c’est de sauver mon matériel pour redémarrer tout de suite", témoigne la directrice, désemparée, auprès de France Télévisions. Des pluies torrentielles se sont déversées sur la Martinique durant la semaine : les cours d’eau ont débordé et provoque des glissements de terrains.

Des milliers de foyers sans eau potable

Plusieurs habitants ont dû être évacués. De nouvelles intempéries sont annoncées pour le week-end du 14 novembre. "J’ai peur de la pluie maintenant. À tel point que tout ce qui se passe à côté de chez moi m’inquiète. Quand il pleut la nuit, je ne dors pas", témoigne un homme. Des milliers de foyers sont toujours privés d’eau potable, vendredi 13 novembre. Les autorités ont demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Martinique est frappée depuis plusieurs jours par de violentes intempéries. Le président du Conseil exécutif a demandé la déclaration de l’état de catastrophe naturelle, jeudi 12 novembre. 
La Martinique est frappée depuis plusieurs jours par de violentes intempéries. Le président du Conseil exécutif a demandé la déclaration de l’état de catastrophe naturelle, jeudi 12 novembre.  (France 2)