Le cyclone Bulbul a frappé le Bangladesh et l'Inde, faisant au moins 14 morts

Sept personnes sont décédées dans l'Etat du Bengale-Occidental, dans l'Est de l'Inde, dont deux quand des arbres se sont abattus sur leurs habitations et une autre après la chute d'un arbre à Calcutta.

Une femme devant sa maison ravagée par le cyclone Bulbul à Bakkhali au Bangladesh, le 10 novembre 2019. 
Une femme devant sa maison ravagée par le cyclone Bulbul à Bakkhali au Bangladesh, le 10 novembre 2019.  (DIBYANGSHU SARKAR / AFP)

Des vents atteignants les 120 km/h et des pluies torrentielles. Le cyclone Bulbul qui a frappé le Bangladesh et l'Inde a fait au moins 14 morts, selon un premier bilan, et contraint deux millions de Bangladais à passer la nuit sous des abris, annoncent dimanche 10 novembre les autorités.

Le cyclone a frappé samedi soir les zones côtières de ces deux pays voisins, entraînant la fermeture des aéroports et des ports. Sept personnes sont décédées dans l'Etat du Bengale-Occidental, dans l'est de l'Inde, dont deux quand des arbres se sont abattus sur leurs habitations et une autre après la chute d'un arbre à Calcutta.

Au Bangladesh, six personnes ont été tuées, dont cinq par des arbres, et au moins vingt personnes ont été blessées. Cinq autres personnes étaient portées disparues après le naufrage d'un bateau de pêche sur une rivière proche de l'île de Bhola (Sud).

Plus de deux millions de personnes évacuées 

Le cyclone Bulbul a d'abord frappé les Sundarbans, une région faite d'innombrables bras et canaux du delta du Gange et qui abrite la plus grande forêt de mangrove du monde. Partagée entre le Bangladesh et l'Inde, cette région est aussi l'habitat du tigre du Bengale, une espèce menacée. 

Au Bangladesh, plus de deux millions de personnes ont été évacuées et installées dans plus de 5 500 abris spéciaux. Des militaires bangladais ont été dépêchés dans des villages et des dizaines de milliers de volontaires ont fait du porte à porte, appelant les habitants par haut-parleurs à s'enfuir, certains villages étant en dessous du niveau de la mer. 

Le cyclone a également causé des dégâts sur environ 4 000 maisons faites principalement de boue et de tôle, a indiqué le secrétaire en charge de la gestion des catastrophes.