Le Berry et le Poitou touchés par de violents orages, de nombreux dégâts matériels

Les orages particulièrement violents ont frappé les Charentes, le Poitou et le Berry, dans la nuit de dimanche à lundi. Plus de 6 000 impacts de foudre au sol en trois heures dans l'Indre et le Cher.

Article rédigé par
avec France Bleu Berry et France Bleu Poitou - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Image postée sur le compte Twitter @_clem36_ montrant deux grêlons, tombés dans l'Indre dans la nuit de dimanche à lundi 23 mai 2022. (CAPTURE D'ÉCRAN)

De violents orages ont frappé l'Indre dans la nuit de dimanche à lundi 23 mai, et notamment Châteauroux, rapporte ce lundi France Bleu Berry. De fortes pluies et de la grêle ont accompagné ces orages, qui ont également touché la Charente et la Charente-Maritime, la Vienne et les Deux-Sèvres. "C'est tombé tout d'un coup" a raconté à franceinfo Margot, employée dans une boulangerie de Châteauroux (Indre), qui a vu "de très gros grêlons, de la taille d'une main". 

La préfecture de l'Indre indique dans un communiqué que les services de secours ont traité 250 interventions sur 15 communes. Les secteurs du Blanc, Neuillay-les-Bois, Châteauroux et du Poinçonnet ont été particulièrement touchés. "La majorité des interventions concerne des opérations relatives à des toitures détériorées par la grêle et des infiltrations d'eaux", précise la préfecture.

Les pompiers de l'Indre ont enregistré "plus de 2 000 appels" depuis dimanche soir, a fait savoir le lieutenant-colonel Sébastien Bourdin, chef du groupement opération du SDIS36, lundi sur franceinfo. "Nous avons subi un événement climatique particulier, avec des pluies de grêles très intensives et des grêlons très denses", a-t-il précisé. Cela a occasionné "des dégâts importants", notamment dans l'agglomération de Châteauroux, sur une quinzaine de communes du département qui était placé en vigilance orange aux orages.

"Les conditions climatiques étaient encore défavorables ce lundi matin, avec du vent et de la pluie", a indiqué le lieutenant-colonel Sébastien Bourdin, faisant état de "difficultés à intervenir sur les toitures" pour protéger les habitations sinistrées. Une centaine de pompiers étaient mobilisés dans la matinée. Ils doivent le rester "pour une bonne partie de la journée de lundi jusqu'à mardi matin".

Un gymnase ouvert à Chateauroux 

320 foyers sont privés de courant, l'électricité devrait revenir dans la journée, selon la préfecture de l'Indre.

La municipalité de Châteauroux (Indre) a ouvert cette nuit le gymnase Valère-Fourneau pour accueillir "toute personne victime des intempéries à son domicile et qui ne serait pas en mesure d'y passer la nuit", peut-on lire sur le compte Twitter de la ville. Le maire Gil Avérous a indiqué notamment qu'une famille avec quatre enfants était venue "tôt dans la nuit pour se réfugier parce que leur maison était particulièrement dégradée".

Des trous dans le toit percés par les grêlons

Les grêlons, pour certains gros comme des balles de tennis, ont causé d'importants dégâts dans la commune. 340 maisons ont été endommagées à Châteauroux, selon la préfecture. Le maire de la commune, Gil Avérous, interrogé ce lundi sur France Bleu Berry évoque de son côté environ 1 000 voitures endommagées. Margot, la boulangère, a constaté "un énorme trou" dans son volet. Martine, une autre habitante de Châteauroux, a passé la nuit "à éponger" son grenier à cause des trous que les grêlons ont faits dans son toit. "Je n'ai jamais eu si peur de ma vie", confie-t-elle à France Bleu Berry.

Le collège La Fayette, dans le quartier des Grands Champs à Châteauroux, a indiqué qu'il restera fermé lundi aux élèves et aux personnels, le temps d'évaluer les dégâts et les risques. Dans ce quartier, 75% des maisons sont endommagées, précise France Bleu Berry. De nombreux arbres sont tombés sur les routes. Les pompiers de l'Indre ont été mobilisés toute la nuit pour intervenir et sécuriser les zones concernées.

Le département de l'Indre était placé en vigilance orange aux orages, comme la Vienne et les Deux-Sèvres. La vigilance a été levée lundi au petit matin. Dans la Vienne, les orages ont causé également des dégâts par endroit avec 80 interventions des pompiers pour des "inondations de maisons, dégâts sur toitures percées par des chutes de grêlons et impacts de foudre", selon France Bleu Poitou. Il n'y a pas de blessés mais des dégâts matériels.

Météo France a relevé plus de 6 000 impacts de foudre au sol en trois heures (entre 22h et 1h) dans l'Indre et dans le Cher. 18 000 éclairs ont été détectés par Météorage dans ces deux départements. Outre la grêle, 27 mm de pluie ont été mesurés à Pruniers (Indre), tandis que le vent a soufflé jusqu'à 107 km/h à Rosnay (Indre), à l'ouest de Châteauroux.

Plus tôt dans la soirée, entre 19h et 22h, c'est dans le Poitou que les orages se sont déclenchés. En 3h, Météorage a enregistré plus de 8 600 éclairs, avec environ 2 000 impacts de foudre au sol. La région de Niort (Deux-Sèvres) a été particulièrement touchée. En seulement 30 minutes, Météo France a relevé 21 mm de pluie à Niort-Souché, Saint-Maixent-l'Ecole et Chauvigny (Vienne), et 33 mm à Ménigoute (Deux-Sèvres). Dans le sud de Niort, des grêlons de 8 cm ont été observés. Les sapeurs-pompiers de la Vienne ont réalisé 108 interventions liées aux intempéries, précisent-ils sur leur compte Twitter.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.