Intempéries : les dégâts sont considérables dans les vignobles

Les pieds de vigne ont été couchés par la tornade qui a frappé la Charente-Maritime, mercredi 16 septembre.

Deux jours après les violentes intempéries qui ont balayé la France, l'heure est désormais au bilan. Dans les vignobles du Cognac, les dégâts sont importants. A Sonnac, il ne reste plus un cep de vigne debout dans le couloir emprunté par la tornade.

Résultat, les machines à vendanger sont à pied d'œuvre et les hommes sont obligés de redresser les pieds manuellement : "C'est surtout pour éviter que les piquets se mettent en travers. Pour pouvoir récolter le plus de raisins possible. On est obligé de les lever sinon ne peut pas ramasser tout le raisin", explique Nicolas Peltier, salarié d'une entreprise viticole. De cette façon, 90 % des vignes sinistrées vont pourvoir être vendangées.

Les raisins s'oxydent

Cependant, pas question de tarder. "Avec le vent qu'il y a eu, les raisins ont été mâchés. Ils s'oxydent et commencent à pourrir. On est huit jours avant les vendanges, aujourd'hui il faut absolument les ramasser sinon dans 48 heures maximum ils sont perdus", s'inquiète Pascal Bolteau, chef d'entreprise viticole.

Le JT
Les autres sujets du JT