Intempéries : en Dordogne et en Gironde, la solidarité se met en place face aux dégâts causés par la grêle

Publié
Intempéries : en Dordogne et en Gironde, la solidarité se met en place face aux dégâts causés par la grêle
France 3
Article rédigé par
H.Puffeney, J.Poissonnier, J.Delage, France 3 Régions, A.Tranchant - France 3
France Télévisions

Mercredi 22 juin, deux jours après les orages qui ont balayé le sud-ouest de la France, les habitants s'organisent pour bâcher leurs toits en Dordogne et en Gironde.

Mercredi 22 juin, 48 heures après l'orage, la solidarité s'organise à Vanxains (Dordogne) où la grêle a endommagé toutes les maisons. Les toitures sont bâchées. "Tout le monde aide tout le monde et ça ira sûrement plus vite que si chacun reste chez soi", constate un agriculteur, qui a prêté son chariot élévateur. Une femme a trouvé chez elle du plastique pour calfeutrer les fenêtres, tandis que dans le centre du village, un commerçant a donné des centaines de pneus usagés pour permettre de faire tenir les bâches.  

Les agriculteurs constatent les dégâts 

À Saint-Médard (Gironde), des centaines de toits sont recouverts pour protéger les maisons des infiltrations. De leur côté, les agriculteurs, maraîchers et viticulteurs constatent les dégâts. Des vignerons ne produiront que quelques bouteilles. "Sur cette parcelle, au moins 90 % de la récolte est à terre et les grappes ont été carrément coupées, sectionnées complètement", indique un vigneron. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.