Intempéries dans le Var : inondations à répétition

Dans le Var, de nombreux habitants s'interrogent sur les inondations survenues ces derniers jours. Alors comment éviter ces sinistres à répétition ?

Voir la vidéo
France 2

En un instant, dans le Var, tout a changé de visage. Des piscines remplies d'eau boueuse, des voitures bonnes pour la casse, jusqu'aux maisons sinistrées. Aujourd'hui élus et habitants s’interrogent : comment éviter de telles inondations ? Pourquoi une rivière en apparence si paisible a-t-elle causé autant de destructions ? Aujourd'hui, dans le quartier des Issambres, au bord de la Garonnette, les pavillons et les villas ont pris le pas sur la végétation.

Une urbanisation galopante depuis les années 1960

D'année en année, le nombre d'habitations progresse à vue d’œil.  "L'occupation du sol est particulièrement dense, les ruissellements qui sont aussi associés sont particulièrement denses et on se trouve avec des configurations où les cours d'eau naturels ont des dimensions trop petites pour recevoir les volumes ruisselés", explique Philippe Gourbesville, hydrologue à l'université de Nice (Alpes-Maritimes). Les riverains mettent aussi en cause le manque d'entretien de la rivière.

Au bord de l'eau, des murets ont bien été installés pour consolider les berges. Mais cela est bien dérisoire pour certains habitants. Faut-il stopper toute construction et détruire certaines habitations ? À Roquebrune-sur-Argens, la zone inondable ne concernait pas le quartier des Issambres durement touché. Aujourd'hui, les habitants le savent : leurs maisons sont condamnées à être de plus en plus inondées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route inondée à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 octobre 2018.
Une route inondée à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 octobre 2018. (SEBASTIEN NOGIER / EPA)