Intempéries dans le Sud : l'état de catastrophe naturelle reconnu

Après les violentes intempéries qui ont touché le sud de la France en octobre, 186 communes de six départements viennent d'être reconnus en état de catastrophe naturelle. Cela permettra aux victimes d'être indemnisées.

France 2

Huit jours après les inondations, la fatigue et le découragement des habitants touchés par les violentes intempéries du sud de la France sont immenses. Chez la famille Barrault de Villeneuve-lès-Béziers (Hérault), l'eau est montée jusqu'à 1,50 m. Tout ce qui se trouvait au rez-de-chaussée est hors d'usage, tout comme leur véhicule. "Il a fallu acheter une voiture en catastrophe, l'assurance ne nous a toujours pas remboursés", témoigne Jean-Jacques Barrault, sinistré. Alors lorsqu'ils ont appris la reconnaissance de l'État de catastrophe naturelle pour Villeneuve-lès-Béziers, l'espoir revient. "J'espère que les délais d'indemnisation seront très courts pour pouvoir revivre et repartir à zéro", espère Josiane Barrault.

Un million d'euros de dégâts

La semaine dernière, il est tombé l'équivalent de trois mois de précipitations en 24 heures. 200 habitants ont dû être évacués par bateau ou par hélicoptère. Aucun blessé n'est à déplorer, mais les dégâts sont nombreux. "On estime à un million d'euros de dégâts dans la commune, j'espère que cette reconnaissance nous permettra d'obtenir une indemnisation et des aides de l'État", déclare Jean-Paul Galonnier, maire de Villeneuve-lès-Béziers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture prise dans une inondation à Trèbes (Aude), le 14 octobre 2018.
Une voiture prise dans une inondation à Trèbes (Aude), le 14 octobre 2018. (ALINE LAFOY / AFP)