Cet article date de plus de deux ans.

Inondations : un mort dans le Var

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Inondations : un mort dans le Var
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Var est toujours en alerte orange en inondation, jeudi 1er novembre. Dans la nuit du 31 octobre, une personne est morte noyée à Saint-Antonin-du-Var (Var). La victime est un homme de 89 ans, il avait emprunté une route interdite à la circulation.

Impossible de distinguer les champs, les vignes. La rivière Argens, dans le Var, a tout englouti. Elle a atteint son pic de crue en début d'après-midi le 31 octobre, 6 mètres de hauteur, rendant les habitations du village de Roquebrune inaccessible. "Depuis tout à l'heure, ça monte et, vu ce qu'il tombe actuellement, ça ne va pas redescendre", explique Fabien Léveillé, un habitant de Roquebrune-sur-Argens (Var). Dans tout le département du Var, les cumuls de précipitations sont importants.

Une décrue très lente

À Saint-Antonin-du-Var (Var), 180 mm d'eau sont tombés en deux heures. Un couple d'octogénaires a vu son véhicule emporté par le courant, alors qu'il emprunté une route inondée. Le conducteur est mort noyé, son épouse a pu être secourue après une nuit en hypodermie, à l'arrière de la voiture. "Les personnes pensaient pouvoir passer, il était 18h30 à peu près, mais la voiture a été emportée par une vague", explique le maire de Saint-Antonin-du-Var. Plus à l'ouest, dans les Bouches-du-Rhône à Allauch, les fortes pluies ont provoqué l'effondrement d'une colline sur deux maisons. Dix personnes ont été évacuées. Au soir du 1er novembre, l'Argens amorce enfin sa décrue, qui s'annonce très lente d'autant que la pluie tombe toujours sur le Var.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.