Inondations en Charente-Maritime : le pic de crue toujours pas atteint à Saintes, des habitants évacués de leurs domiciles

La pluie continue de tomber en Charente-Maritime samedi 6 février et la situation est "critique" dans la ville de Saintes où la Charente est en crue.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un habitant de Saintes (Charente-Maritime) discute avec un élu, le 4 février 2021. (JULIEN FLEURY / RADIOFRANCE)

Le niveau de l'eau se trouve à environ 6,05 mètres samedi 6 février, dans l'après-midi, à Saintes (Charente-Maritime) alors que les prévisions annoncent un pic de crue à 6,20 mètres voire 6,30 mètres. "La progression est plus lente, mais le pic n'est toujours pas atteint, précise Bruno Drapron, maire de Saintes. Il y a au moins 48 heures à attendre (pour que la situation s'améliore), le temps que cela se stabilise à Angoulême". Le maire estime que cette crue est historique : "la crue de 2021 est allée plus vite que celle de 1994".

Le maire de Saintes précise que "nous avons en plus des coupures d'électricité et de gaz qui obligent à évacuer des gens de chez eux. Une cinquantaine de personnes pourraient être évacuées d'ici ce soir", conclut Bruno Drapron, qui appelle le Premier ministre Jean Castex à solliciter l'état de catastrophe naturelle pour le secteur, comme cela vient d'être fait pour le département du Lot-et-Garonne, également touché par de violentes crues début février.

159 habitants évacués

Dans un communiqué publié samedi 6 février, la préfecture de Charente-Maritime détaille quelques mesures prises dans la ville de Saintes, avec notamment la fermeture de 22 rues, l'évacuation de 159 habitants par les pompiers et "l'évacuation préventive de la maison d'arrêt" effectuée dès vendredi.

La préfecture de Charente-Maritime indique néanmoins que la commune de Saintes n'est pas coupée du monde, car des infrastructures fonctionnent encore : la gare, la rocade, l'hôpital, le tribunal, le commissariat, la mairie, les centres commerciaux.

142 pompiers, venus de Charente-Maritime et d'autres départements, sont mobilisés. Près de 270 interventions ont été réalisées depuis le début des intempéries.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.