VIDEO. "Il s'est mis à pleuvoir très, très fort" : un habitant raconte le déluge dans l'Hérault

Cruzy, ville de l'Hérault, département voisin de l'Aude, a également été frappée par les violentes pluies qui se sont abattues dans la nuit de dimanche à lundi. Un habitant de la région raconte ce qu'il a vécu. 

L'Aude n'avait pas connu ça depuis 1891. Des inondations exceptionnelles ont ravagé plusieurs communes du département, lundi 15 octobre. Mais il n'est pas le seul touché : l'Hérault, département voisin, n'a pas été épargné par ces pluies diluviennes. Ainsi, la commune de Cruzy, située au nord de Narbonne, a connu une crue importante en raison du violent épisode pluvieux qui s'est abattu. "Vers le milieu de la nuit, il s'est mis à pleuvoir très, très fort", raconte Thomas Blanchard, météorologue vivant à Béziers. Après avoir rejoint sa compagne, ils ont constaté que la pluie ne faiblissait pas, entraînant la montée de la Nazoure, la rivière locale.

En deux, trois heures, de complètement à sec, c'est devenu un véritable torrent qui trimballait des centaines de mètres cubes à la seconde.

Thomas Blanchard, habitant de Béziers

à franceinfo

Cette brusque crue a entraîné des dégâts matériels dans la région. Certains habitants de Cruzy ont eu jusqu'à 50 centimètres d'eau dans leur maison. "Dès qu'on quitte la commune, ce sont des terrains agricoles qui sont abîmés, des éboulements, des choses comme ça, mais il n'y a pas de maisons ou de voitures qui ont été emportées", témoigne Thomas. Dans l'Aude, le bilan humain a été bien plus lourd : au moins onze personnes sont mortes, selon des chiffres communiqués lundi soir par la préfecture.

La ville de Villegailhenc, près de Carcassonne (Aude), submergée par les eaux après les inondations qui ont frappé la région dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 octobre 2018.
La ville de Villegailhenc, près de Carcassonne (Aude), submergée par les eaux après les inondations qui ont frappé la région dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 octobre 2018. (SYLVAIN THOMAS / AFP)