Inondations : Breteuil, 15 jours après

Dans l'Eure, à Breteuil-sur-Iton, les traces laissées par les inondations de début juin sont spectaculaires. Les sinistrés attendent le passage des assureurs avec impatience.

France 3

La plaie est encore béante. Deux semaines après les pluies torrentielles et les inondations, la route n'a toujours pas été réparée à Breteuil-sur-Iton, dans l'Eure. Dans ce village, les habitants sont encore sous le choc, les dégâts sont spectaculaires. Dans une commune voisine, elle aussi très touchée, le maire aidé les plus sinistrés à se loger et vient régulièrement prendre de leurs nouvelles. Ils ont tout perdu. Les jardins sont transformés en dépotoirs pour faire sécher les affaires, rien ne doit être nettoyé avant le passage des assureurs.

Les experts des assurances se font attendre

Il y a pourtant urgence : chez Fabienne Marchand, la fosse septique s'est déversée à l'intérieur de la maison, elle est inhabitable, des champignons commencent à pousser un peu partout. Chez sa voisine, l'expert est arrivé pour constater l'état de la voiture, la clé n'entre plus dans la serrure à cause de la boue. Pour ses autres biens, il faudra s'armer de patience. Il faudra attendre un mois après les inondations. Une commerçante a eu un peu plus de chance : une avance de 6 000 € pour rouvrir son magasin malgré un sol gorgé d'eau et un stock à renouveler. La commune attend son classement en état de catastrophe naturelle pour espérer une indemnisation plus rapide.

Le JT
Les autres sujets du JT