Camion emporté, ondes de crue, inondations… Les images de l'épisode cévenol qui a frappé le Gard

Une personne est portée disparue dans le Gard, sa voiture ayant été emportée par les eaux à Saint-André-de-Majencoules.

Un habitant déblaie la boue dans une rue d\'Anduze (Gard), le 19 septembre 2020.
Un habitant déblaie la boue dans une rue d'Anduze (Gard), le 19 septembre 2020. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Toute la région constate les dégâts. Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Gard, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sont attendus sur place, dimanche 20 septembre. Les Cévennes ont été touchées toute la journée de samedi par de violents orages et des précipitations par endroits exceptionnelles, provoquant des crues éclair et des inondations. Une personne est portée disparue dans le Gard, sa voiture ayant été emportée dans l'Hérault à Saint-André-de-Majencoules.

Certains cours d'eau ont subi des crues impressionnantes. C'est par exemple le cas du Gardon à Saint-Jean-du-Gard, où un habitant a filmé une brusque montée des eaux : en quelques secondes seulement, l'onde de crue remplit le lit de la rivière.

A Anduze, un camion a été emporté par les eaux du Gardon. La crue de la rivière a par ailleurs provoqué d'importantes inondations au cœur de la commune.

Toute la journée de samedi, les pompiers du Gard ont procédé à des sauvetages et des mises à l'abri.

Les vigilances orange et rouge ont été levées dans la nuit par Météo France. Selon la préfecture du Gard, "la situation évolue favorablement pour la plupart des cours d’eau du département". Elle indique par ailleurs que "certaines communes, notamment Val d'Aigoual et Saint-André-de-Majencoules, seront approvisionnées en eau potable" dès ce dimanche matin.