Crue : la Normandie se prépare au pire

Nouvelle journée de fortes tensions liées aux inondations en Normandie. Les coefficients de marée annoncés très élevés font considérablement gonfler la Seine, qui menace de déborder du côté de Rouen (Seine-Maritime).

FRANCE 2

Au cœur des boucles de la Seine, les risques de débordement n’ont jamais été aussi importants. Le débit du fleuve est particulièrement fort en ce moment et le niveau de l’eau monte d’heure en heure. À la capitainerie de Rouen (Seine-Maritime), le fleuve est sous haute surveillance. Depuis quelques jours, le trafic est ralenti sur la Seine, mais avec les grandes marées annoncées, de nouvelles mesures pourraient être prises.

Les riverains inquiets

"Si les hauteurs d’eau continuent à augmenter pour le pic de cette nuit, qui est probablement le plus élevé d’après le service de prévision des crues, on envisage très sérieusement d’arrêter toute navigation sur la Seine", affirme Daniel Delavault, commandant adjoint du grand port maritime de Rouen. Une situation exceptionnelle qui inquiète les riverains. Yannick Picard, habitant d’Elbeuf, en Seine-Maritime, a sa maison construite en bord du fleuve. Il n’a jamais vu le niveau de l’eau aussi haut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un vélo, les roues dans l\'eau, à cause de la crue de la Seine, à Paris, le 26 janvier 2018. 
Un vélo, les roues dans l'eau, à cause de la crue de la Seine, à Paris, le 26 janvier 2018.  (ST?PHANE ROUPPERT / CROWDPARK / AFP)