Brésil : les inondations dans l'Etat de Bahia ont fait vingt morts en deux mois et des dizaines de milliers de personnes déplacées

Cette région du pays connaît de très fortes précipitations depuis le début du mois de novembre. Près de 63 000 personnes ont dû quitter leur domicile et plus de 100 communes ont subi ou subissent les conséquences des pluies torrentielles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre de l'armée brésilienne aide au transport d'un cercueil vide durant les inondations qui ont frappé la ville d'Itabuna, dans l'Etat brésilien de Bahia, le 27 décembre 2021. (CAMILA SOUZA / GOUVERNEMENT DE L'ETAT DE BAHIA via AFP)

Les inondations provoquées par de fortes pluies dans l'Etat de Bahia, au Brésil, ont fait deux nouveaux morts, ont annoncé lundi 27 décembre les autorités locales. A Itabuna, un homme de 21 ans a été emporté par le courant et une femme de 33 ans a été tuée par un glissement de terrain. Au total, 20 personnes ont perdu la vie dans la région depuis le début des très fortes précipitations, début novembre. Près de 63 000 personnes ont également été déplacées sur la période.

"Nous vivons la plus grande catastrophe de l'histoire de Bahia", a déclaré le gouverneur de l'Etat, Rui Costa, qui supervise depuis samedi une opération conjointe dans les zones touchées avec le gouvernement fédéral et d'autres Etats. "L'eau commence à baisser à la source de la rivière Cachoeira et, bien que lentement, on s'attend à une amélioration dans les jours à venir", a-t-il également déclaré.

Des maisons étaient sous l'eau et des rues transformées en rivières dans plusieurs municipalités du sud de l'Etat, touchées depuis jeudi par de fortes précipitations qui ont provoqué la rupture de barrages et le débordement de plusieurs cours d'eau pendant le week-end. A Itapetinga, des images aériennes montrent l'ampleur des inondations, avec des maisons dont l'eau arrive jusqu'aux fenêtres.

Une vue aérienne de la ville d'Itapetinga, le 26 décembre 2021, dans l'Etat brésilien de Bahia.  (MANUELLA LUANA / AFP)

Le nombre de déplacés a presque doublé depuis dimanche. Au total, 62 796 personnes ont dû quitter leur foyer, selon la Protection civile de Bahia (Sudec). Par ailleurs, 358 personnes ont été blessées depuis début novembre. Pas moins de 116 communes, dont au moins 100 en situation d'urgence, et plus de 470 000 personnes sont affectées par ces pluies.

"Il existe une corrélation" entre l'intensité des pluies dans le nord-est du pays et le phénomène La Niña, qui provoque des précipitations supérieures à la normale, a estimé Estael Sias, météorologue à MetSul. L'équivalent d'un mois d'eau est tombé dans certaines municipalités, notamment à Salvador, la capitale de l'Etat de Bahia, qui a reçu vendredi jusqu'à cinq fois la moyenne historique de 58 mm pour le mois de décembre, selon la défense civile de la ville.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.