Cet article date de plus de deux ans.

Belgique : la petite ville de Pepinster complètement dévastée après les intempéries

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Belgique : la petite ville de Pepinster complètement dévastée après les intempéries -
Belgique : la petite ville de Pepinster complètement dévastée après les intempéries Belgique : la petite ville de Pepinster complètement dévastée après les intempéries - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - C. Colnet, H. Smague, A. Llépinay, A. Martin
France Télévisions

Comme en Allemagne, la Belgique a été touchée par de graves inondations. La petite commune de Pepinster fait face à une situation catastrophique après qu'un torrent de boue a dévasté la ville.

En dessous des décombres, du désordre, des maisons effondrées et de la boue, les militaires belges poursuivent leurs recherches et cherchent à identifier les disparus, dimanche 18 juillet. Il était jusqu'à aujourd'hui impossible d'accéder au quartier le plus meurtri de Pepinster (Belgique). Les secouristes fouillent des tas de gravats avec une pelleteuse : certains témoins auraient entendu des appels à l'aide. Quatre jours après la crue qui a ravagé la ville, il ne reste toutefois presque aucun espoir de retrouver des survivants.

Un véritable chaos

Partout dans cette zone dévastée, des façades sont arrachées par le courant. Seuls les meubles sont restés là. C'est la dernière zone encore sous l'eau, alors les bénévoles s'épuisent à pomper. "Ce n'est pas fini. Il y en a dans les sols, il y en a dans les murs, dans les caves", décrit l'un d'eux. Au plus fort de la crue, la rivière avait englouti toutes les rues. Avant de se décider à quitter sa maison, désormais complètement détruite, Joël Meessen a attendu le dernier moment. Mais l'eau est montée trop vite. "J'ai fait un baluchon, je l'ai mis sur ma tête, et je suis sorti dans la rue. J'avais de l'eau jusque-là", explique ce dernier en désignant son cou. À Pepinster, au moins six personnes ont perdu la vie dans les inondations.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.