Asie du Sud-Est : au moins 111 morts dans des inondations alors qu'une nouvelle tempête est attendue

Le Vietnam et le Cambodge ont été sévèrement touchés par de puissantes inondations et des glissements de terrain. Des centaines de milliers de personnes se retrouvent sans abri.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des centaines de survivants des inondations en Asie du Sud-Est reçoivent l'aide alimentaire envoyée par le Premier ministre combodgien, Hun Sen, le 21 octobre 2020. (AFP)

Le bilan provisoire est déjà très lourd. Au moins 111 personnes sont mortes et 20 autres sont portées disparues dans le centre du Vietnam après des inondations et glissements de terrain depuis plus de deux semaines en Asie du Sud-Est, ont annoncé mercredi 21 octobre les autorités, au moment où le pays attend encore une autre tempête prévue pour le week-end.

Quelque 178 000 maisons ont été submergées, selon la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC), et les secouristes déploient tous leurs efforts pour apporter de la nourriture et de l'eau potable aux habitants coupés du monde.

Des centaines de milliers de réfugiés climatiques à prévoir

Les routes, les infrastructures et les récoltes dans la région centrale du pays ont également été dévastées par les inondations, selon l'IFRCqui avertit que des centaines de milliers de personnes auront besoin d'abris et de soutien financier dans les semaines à venir.

Les inondations figurent "parmi les pires subies depuis des décennies", a expliqué Nguyen Thi Xuan Thu, de la Croix-Rouge vietnamienne. Selon les responsables vietnamiens de la gestion des catastrophes, près de 200 000 personnes ont été évacuées. Parmi les morts figurent 22 soldats pris dans un énorme glissement de terrain dimanche dans la province de Quang Tri ainsi que 13 membres d'une équipe de secouristes qui tentaient de sauver des travailleurs d'une centrale hydroélectrique. La région devrait subir de nouvelles pluies le week-end prochain avec l'arrivée de la tempête Saudel depuis la mer de Chine méridionale.

Le Cambodge voisin a été aussi sévèrement touché, en particulier le nord-ouest du pays. Le bilan a grimpé à 34 morts mercredi avec plus de 400 000 personnes affectées par les inondations, a déclaré le Premier ministre Hun Sen. La province de Banteay Meanchey (nord-ouest) a connu ses pires inondations depuis soixante-dix ans, a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.