En images Habitants évacués, maisons emportées, rues inondées... Le cyclone Mocha balaie le Bangladesh et la Birmanie

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Ce cyclone est le plus puissant depuis plus de dix ans dans le golfe du Bengale.

Ils ont pris quelques affaires et la fuite. Au Bangladesh et en Birmanie, des milliers d'habitants se sont mis à l'abri, dimanche 14 mai, avant le passage du puissant cyclone Mocha. Accompagnée de vents violents, soufflant à près de 200 km/h, la tempête a déraciné des arbres, provoqué une importante onde de marée dans les zones côtières et emporté des maisons de tôles dans des camps de déplacés rohingyas.

Mocha s'est intensifié pour devenir l'équivalent d'un ouragan de catégorie 5, soit la classification la plus élevée sur l'échelle de Saffir-Simpson. La Croix-Rouge birmane a prévenu dans un communiqué qu'elle se "préparait à réagir à une urgence majeure". "Tous les Rohingyas des camps sont en danger", a alerté le commissaire adjoint aux Réfugiés du Bangladesh, Shamsud Douza, alors qu'un million de réfugiés birmans vivent dans le pays. Voici l'ampleur de la catastrophe en photos.

Des habitants de Sittwe (Birmanie) s'apprêtent à quitter la ville, le 13 mai 2023, avant le passage du cyclone Mocha. (SIPA)
Des habitants de Sittwe (Birmanie) ont les pieds dans l'eau après le passage du cyclone Mocha, le 14 mai 2023. (SIPA)
Un transformateur électrique balayé par le cyclone Mocha dans le canton de Gwa (Birmanie), le 14 mai 2023. (SIPA)
Des bâtiments balayés par le cyclone Mocha à Kyaukpyu (Birmanie), le 14 mai 2023. (SIPA)
Des habitants de Cox's Bazar (Bangladesh) s'apprêtent à quitter la ville, le 14 mai 2023, avant le passage du cyclone Mocha. (ZAKIR HOSSAIN CHOWDHURY / ANADOLU AGENCY / AFP)
Une fillette mise à l'abri à Cox's Bazar (Bangladesh), le 14 mai 2023, avant le passage du cyclone Mocha. (ZAKIR HOSSAIN CHOWDHURY / ANADOLU AGENCY / AFP)
Un habitant de Cox's Bazar (Bangladesh) marche dans l'eau après le passage du cyclone Mocha, le 14 mai 2023. (ZAKIR HOSSAIN CHOWDHURY / ANADOLU AGENCY / AFP)
Une Bangladaise s'abrite à Cox's Bazar (Bangladesh), le 14 mai 2023, avant le passage du cyclone Mocha. (ZAKIR HOSSAIN CHOWDHURY / ANADOLU AGENCY / AFP)
Des habitants de Kyauktaw (Birmanie) fuient la ville, le 14 mai 2023, avant le passage du cyclone Mocha. (SAI AUNG MAIN / AFP)
Des arbres abattus par les vents près d'une maison de Kyauktaw, en Birmanie, le 14 mai 2023, après le passage du cyclone Mocha. (SAI AUNG MAIN / AFP)
Des maisons sont balayées par le cyclone Mocha, le 14 mai 2023, à Kyauktaw (Birmanie). (SAI AUNG MAIN / AFP)
Des arbres couchés par les vents jonchent les rues, après le passage du cyclone Mocha à Kyauktaw, en Birmanie, le 14 mai 2023. (SAI AUNG MAIN / AFP)
Ce marché de Teknaf, dans la région de Cox's Bazar, au Bangladesh, n'a pas résisté aux vents violents du cyclone Mocha, le 14 mai 2023. (MUNIR UZ ZAMAN / AFP)
Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.