Sandy : l'électricité revient à Manhattan, rationnement d'essence dans le New Jersey

La situation revient peu à peu à la normale. Les autorités craignent désormais les conséquences de l'ouragan sur le vote, mardi.

L\'île de Manhattan a presque intégralement retrouvé l\'électricité, le 3 novembre 2012 au petit matin.
L'île de Manhattan a presque intégralement retrouvé l'électricité, le 3 novembre 2012 au petit matin. (ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

SANDY - La situation revient progressivement à la normale. Le courant a été rétabli samedi 3 novembre au matin dans la majeure partie de Manhattan, à New York, a annoncé le distributeur local Con Edison, cinq jours après le passage de la méga-tempête Sandy.

Des dizaines de milliers de New-Yorkais en restent toutefois privés dans les quatre autres arrondissements de la ville: Brooklyn, le Bronx, le Queens et Staten Island. Con Edison a précisé que son objectif pour le week-end était de rétablir l'électricité dans les écoles pour lundi, et dans les bureaux de vote pour mardi (dans les bâtiments accessibles), jour de l'élection présidentielle.

L'armée réquisitionnée pour le vote

Dans le New Jersey, l'Etat le plus touché par Sandy, plus d'un million de personnes sont toujours privées de courant. Le gouverneur a ordonné le rationnement de l'essence à compter de samedi dans une partie de l'Etat, faute de carburant suffisant. Les jours pairs, seules les voitures dont la plaque d'immatriculation se termine par un nombre pair pourront se procurer de l'essence, les jours impairs ce sera l'inverse. La mesure sera en vigueur jusqu'à ce que la situation s'améliore. Selon le quotidien local Star Ledger, 80% des stations service sont fermées faute d'approvisionnement dans le nord du New Jersey.

Par ailleurs, des camions de l'armée vont être transformés en bureaux de vote, mardi 6 novembre, pour l'élection présidentielle dans les zones les plus touchées par l'ouragan Sandy, notamment dans le New Jersey où le manque d'électricité et les dégâts compliquent l'organisation du scrutin. Les autorités du New Jersey ne savent pas encore combien de bureaux pourront être ouverts. Environ 3 000 bureaux de vote n'ont plus de courant.Certains craignent des retards dans le décompte des voix. 

Sandy "est capable de provoquer un certain chaos" dans les opérations de vote, estime Costas Panagopoulos, professeur de sciences politiques à l'université Fordham de New York. Les Etats du New Jersey et de New York ont également prolongé les délais pour le vote par correspondance. Dans le New Jersey, on l'acceptera jusqu'au jour du scrutin et à New York jusqu'au 19 novembre. Costas Panagopoulos conclut : "Si le résultat du scrutin est aussi serré qu'on le prévoit, ça aura une impact, ça pourrait retarder l'annonce du résultat de la présidentielle."