Porto Rico : la découverte d'un entrepôt rempli de fournitures d'urgence non utilisées fait scandale

Une partie de cette aide était vraisemblablement destinée aux victimes de l'ouragan Maria en 2017. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Des manifestants défilent contre le gouvernement après la découverte d\'un entrepôt rempli de fournitures non utilisées, à San Juan, le 20 janvier 2020.
Des manifestants défilent contre le gouvernement après la découverte d'un entrepôt rempli de fournitures non utilisées, à San Juan, le 20 janvier 2020. (JOSE JIMENEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

"Partagez ça (...) afin que vous puissiez voir ce qu'est l'impudence à Porto Rico." La découverte à Porto Rico d'un entrepôt rempli de fournitures d'urgence, manifestement destinées aux sinistrés de catastrophes naturelles, a déclenché lundi 20 janvier un tollé dans l'île et l'ouverture d'une enquête judiciaire.

Une vidéo publiée samedi sur Facebook montre un entrepôt à Ponce, dans le sud du territoire américain, rempli d'articles d'urgence non distribués, comme des tentes, des couches et de l'alimentation pour bébés, des radios, des piles, des réchauds portables et des milliers de bouteilles d'eau apparemment périmées.

Le chef de l'agence limogé

Une partie de cette aide était vraisemblablement destinée aux victimes de l'ouragan Maria, qui a ravagé l'île en septembre 2017 et fait officiellement 3 000 morts. Porto Rico est également victime depuis trois semaines d'une série de tremblements de terre. Plus de 5 000 personnes vivent dans des camps à ciel ouvert en raison des centaines de séismes qui ont touché le sud de l'île depuis le 28 décembre. Après la mise en ligne de la vidéo, beaucoup d'entre eux se sont rendus à l'entrepôt et l'ont pillé.

La gouverneure Wanda Vazquez Garced a réagi au scandale en limogeant immédiatement le chef de l'agence locale de gestion de l'urgence, ainsi que le secrétaire au Logement. Le précédent gouverneur, Ricardo Rossello, avait dû démissionner sous la pression des manifestants après la publication d'une conversation sur la messagerie Telegram où lui et d'autres membres du gouvernement se moquaient des victimes de l'ouragan Maria.

Le chanteur portoricain Ricky Martin, qui avait soutenu ces manifestations, a déclaré lundi sur Instagram qu'il se rendrait sur l'île pour répondre à cette nouvelle urgence : "Je suis en route pour Porto Rico. D'ici peu, je vous accompagnerai de nouveau dans cette revendication de respect, de justice et de paix". "Ce qui s'est passé dans un entrepôt à Ponce, à Porto Rico, est un acte d'insensibilité, d'abus et d'irresponsabilité sans pareille", a-t-il ajouté.