VIDEO. Irma : six mois après l'ouragan, les Antilles se reconstruisent... lentement

En septembre 2017, l'ouragan Irma dévastait les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Six mois plus tard, elles semblent avoir retrouvé leurs visages de paradis, mais la réalité reste difficile, avec une reconstruction qui avance très lentement et des financements qui se font attendre.

Voir la vidéo

Six mois après le passage de l'ouragan Irma en septembre 2017, les îles françaises d'outre-mer Saint-Martin et Saint Barthélemy se reconstruisent lentement. Les cicatrices de l'ouragan le plus puissant jamais observé aux Antilles restent visibles, comme en témoignent des photos prises avant et après la reconstruction.

Si la quiétude semble revenue, les stigmates encore présents témoignent de la violence de l'ouragan, avec des rafales allant jusqu'à 360 km/heure. Plus de 90% des bâtiments ont été endommagés ou détruits, environ 20 000 sinistres ont été recensés par les compagnies d'assurance qui estiment que le montant des indemnités approche les deux milliards d'euros. Mais ces fonds tardent encore à être débloqués. Une situation qui interpelle l'Etat, notamment la ministre des Outre-mer, en déplacement à Saint-Martin lundi 5 mars.

Nous avons ce matin redit aux assureurs que nous comptons sur eux pour être au rendez-vous le plus vite possible.

Annick Girardin, ministre des Outre-mer

De son côté, le gouvernement a débloqué, sur 2017 et 2018, plus de 300 millions d'euros pour soutenir la population. Des discussions sont en cours "pour renforcer la construction rapide de logements sociaux" a également annoncé lundi le secrétaire d'état Julien Denormandie aux Saint-Martinois. Nombreux sont ceux qui redoutent la prochaine saison des cyclones, qui commence en juin.

Deux bateaux à voile échoués sur une route de Marigot dans l\'île Saint-Martin dévastée par l\'ouragan Irma, le 9 septembre 2017.
Deux bateaux à voile échoués sur une route de Marigot dans l'île Saint-Martin dévastée par l'ouragan Irma, le 9 septembre 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)