Cet article date de plus de trois ans.

Saint-Martin : "la population locale est précaire"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Saint-Martin : "la population locale est précaire"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La journaliste Marijosé Alie est l’invitée du Soir 3. Elle décrypte la sociologie de Saint-Martin.

L’île de Saint-Martin est profondément divisée, entre les riches touristes qu’elle accueille, et la population locale, souvent pauvre, explique la journaliste Marijosé Alie, sur le plateau du Soir 3 : "Saint-Martin accueille un certain nombre de touristes, des gens qui ont beaucoup d’argent, ou au moins assez pour s’offrir des résidences secondaires luxueuses. Et la population locale est précaire, de nombreux habitants vivent dans des squats".

Une population pauvre et en colère

Pour elle, ces inégalités peuvent expliquer les pillages dont les magasins ont été victimes après le passage de l’ouragan Irma. "Dans des conditions comme celles-là, toutes les disparités de cette société à deux vitesses sont exacerbées. On a engrangé beaucoup de colère dans ces quartiers, où vivent les gens qui font les jardins, qui ont des petits boulots, qui viennent des îles voisines, et qui ont des enfants au chômage. Ce que les gens qui vivent dans des maisons précaires ont vécu est terrifiant. Tout cela n’excuse rien, mais ça explique les débordements", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Irma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.