Cet article date de plus de trois ans.

Saint-Barthélemy : les habitants sidérés après le passage d’Irma

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Saint-Barthélemy : les habitants sidérés après le passage d’Irma
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le journaliste Eric Rayapin, de Guadeloupe 1ère est un des rares journalistes présents à Saint-Barthélemy. Il témoigne de la violence de l’ouragan Irma et du désespoir des habitants.

Le journaliste Eric Rayapin, de Guadeloupe 1ère, est présent à Saint-Barthélemy, et il raconte le désarroi des habitants. "Quelques heures après le passage de l’ouragan Irma, l’heure est à la désolation, à la reconstruction. Le réseau routier est à peine praticable, il n’y a pas de réseau téléphonique, sauf en de rares endroits, où des techniciens ont mis en place un réseau, notamment pour les gendarmes. Il n’y a pas d’électricité depuis mardi soir, et il n’y a plus d’eau non plus aux robinets", explique le journaliste.

"Tristesse et désolation"

Une femme témoigne au micro du journaliste : "Notre maison a tenu, mais la maison de ma mère, celle de mon frère, celle de ma sœur, celle de mon neveu, ont perdu leur toiture. Depuis chez moi, je peux voir une cinquantaine de maisons qui n’ont plus de toiture. J’ai 60 ans, je n’ai jamais vu ça de ma vie". Le journaliste conclut : "Ici, c’est vraiment la tristesse et la désolation, et Saint-Barthélemy est coupée du monde. Les prochaines heures vont être difficiles".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Irma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.