Cet article date de plus de quatre ans.

Ouragan Irma : la petite île de Barbuda "totalement dévastée"

Un premier bilan fait état d'un mort sur l'île de Barbuda, dans les Caraïbes, après le passage dévastateur de l'ouragan Irma, mercredi 6 septembre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitations ravagées par le passage de l'ouragan Irma, mercredi 6 septembre 2017 à St John's (Antigua-et-Barbuda).  (JOHNNY JNO-BAPTISTE / SIPA)

Le passage de l'ouragan Irma a ravagé la petite île de Barbuda, mercredi 6 septembre. Cette île des Caraïbes a été "totalement dévastée" par le cyclone, a rapporté mercredi le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne, à la télévision publique. 

Barbuda, qui compte environ 1 600 habitants, "n'est plus qu'un tas de décombres", a-t-il annoncé, précisant que, "pour l'instant, nous n'avons qu'un mort qui a été recensé"

>> Suivez l'évolution de l'ouragan Irma dans notre direct

"Je n'ai jamais vu une telle destruction", a confié Gaston Browne à CNN (lien en anglais) après avoir visité l'île. Selon le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, "95% des propriétés à Barbuda sont endommagées". "L'infrastructure est endommagée, toutes les institutions, l'hôpital, les écoles. Cela brise le cœur."

Un quart des maisons "totalement démolies"

Au vu de "l'ampleur de la dévastation, je suis surpris qu'on n'ait pas davantage de morts", a assuré Gaston Browne. "Environ 20, 30% des propriétés sont totalement démolies", a-t-il ajouté. 

Les services de télécommunications sont également hors d'usage et l'aéroport n'est plus en état d'accueillir des vols, coupant quasiment l'île du reste du monde, a poursuivi Gaston Browne. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Irma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.