Cet article date de plus de trois ans.

Ouragan Irma : la course à l'eau potable sur les îles impactées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ouragan Irma : la course à l'eau potable sur les îles impactées
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les îles impactées par l'ouragan Irma, l'une des préoccupations principales est le manque d'eau potable.

L'eau potable risque de manquer sur l'île Saint-Martin et l'île Saint-Barthélémy (Antilles françaises). L'unique recours provient d'usines de dessalement en bord de mer. Elles alimentent habituellement 45 565 habitants sur les deux îles. Des installations que le cyclone a lourdement endommagées et qui sont à l'arrêt faute d'électricité pour les faire repartir.

20 litres d'eau par jour et par habitant

Au siège de Veolia, les réunions de crise s'enchaînent. En plus de groupes électrogènes pour relancer les usines, l'entreprise va acheminer des unités de dessalement d'appoint. "Avec une dizaine des ces unités, on va pouvoir assurer 10% de la capacité normale de nos usines. (...) Ce ne sera pas le grand confort, mais ce sera une alimentation minimum", explique Thierry Vandevelde, le délégué général de la Fondation Veolia. L'objectif des organisations humanitaires est d'assurer 20 litres d'eau par jour et par habitant, car la pénurie d'eau comporte des risques de maladie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Irma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.