Ouragan Irma : à Saint-Barthélemy, le partage rythme la vie des habitants

Maintenant que l'ouragan Irma est passé, la vie reprend péniblement son cours sur l'île de Saint-Barthélemy, où les habitants doivent apprendre à partager les ressources, pour le moment en faible quantité.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

A Saint-Barthélemy, la vie reprend peu à peu mais péniblement son cours depuis le passage de l'ouragan Irma.

C'est la toute première voiture à prendre de l'essence. Rationnement oblige, c'est 20 euros par personne. Ils sont arrivés à l'aube, prêts à patienter de longues heures. Saisonniers, touristes et natifs de l'île : tous subissent les mêmes pénuries. L'essence, mais aussi l'eau, l'électricité et la nourriture.

La solidarité pour repartir de l'avant

Saint-Barthélémy, c'est l'île voisine de Saint-Martin. Un petit confetti de paradis de 24 km² avec moins de 10 000 habitants hors saison touristique. Comme dans un village où tout le monde se connaît et où la solidarité est très présente. La boulangerie est à peine déblayée que le patron a lancé la première fournée de pain. Pas pour la vendre, mais pour l'offrir aux sinistrés. Une façon d'oublier un paysage devenu infiniment triste, où la ferraille et les toitures envolées ont remplacé les palmiers et les fleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une toiture est en travers de la route, jeudi 7 septembre, à Gustavia sur l\'île de Saint-Barthélemy.
Une toiture est en travers de la route, jeudi 7 septembre, à Gustavia sur l'île de Saint-Barthélemy. (KEVIN BARRALLON / FACEBOOK / AFP)