L'île de Saint-Martin détruite par l’ouragan Irma

L'ouragan Irma a tout raflé sur son passage, avec des rafales à plus de 300 km/h. Saint-Martin (Antilles) a été la plus touchée : quatre personnes ont été tuées côté français, une côté néerlandais, et on dénombre des dizaines de blessés selon les derniers bilans.

France 3

Saint-Martin (Antilles), une île aujourd'hui méconnaissable, défigurée. Le chaos sur des kilomètres : toutes les infrastructures ou presque sont détruites, comme le constatent ces militaires, les premiers à survoler la zone. Ces lourds conteneurs ont été balayés comme des fétus de paille. L'aéroport non plus n'a pas résisté à la force des vents. Quant au port, ce n'est plus qu'un amoncellement de coques échouées.

Des rafales à plus de 300 km/h

Hagards, les habitants mesurent l'étendue des dégâts. Les rues sont impraticables. Ceux qui s'aventurent hors de chez eux découvrent des scènes d'apocalypse. "Je repars à zéro, je n'ai plus rien, plus de toit, plus d'endroit pour dormir, plus rien", témoigne un habitant. Irma est l'ouragan le plus long de l'histoire des cataclysmes. Pendant des heures, les rafales à plus de 300 km/h se sont acharnées sur l'île. Toits arrachés, maisons emportées, les habitants qui ont survécu estiment qu'ils ont eu beaucoup de chance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitations ravagées après le passage de l\'ouragan Irma, le 7 septembre 2017 à Saint-Martin. 
Des habitations ravagées après le passage de l'ouragan Irma, le 7 septembre 2017 à Saint-Martin.  (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)