Cet article date de plus de trois ans.

Irma : les secouristes face à l'urgence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Irma : les secouristes face à l'urgence
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Irma a causé des dégâts matériels immenses à Saint-Martin. Le bilan humain s'élève désormais à 9 morts et 7 disparus. 

12 heures de navigation sur un navire de tourisme réquisitionné par l'État. La Guadeloupe est à plus de 250 kilomètres de Saint-Martin, petit paradis anéanti que nous atteignons, aux premières lueurs du jours avec ces secouristes. Un hélicoptère de l'armée effectue un vol de reconnaissance. Les troupes au sol ne seront pas opérationnelles tout de suite. "Ce sont des conditions très difficiles, car logistiquement, il n'y a plus rien ici", explique un secouriste. Des équipes cynophiles seront déployées dans les prochaines heures.

"Il pleuvait des roquettes"

Pour se déplacer, ces pompiers ont mis la main sur ce bus aux vitres explosées. Le moteur n'est pas noyé, c'est déjà ça. Sur le quai, les gendarmes évacuent ces touristes, des Américains, tous très choqués : "On avait l'impression qu'il pleuvait des roquettes. Le vent soufflait à 350 km/h, c'était incroyable, ça soufflait dans tous les sens", témoigne l'un d'entre eux. Pour les autochtones, le chaos perdure. La plupart des infrastructures de l'ile n'ont pas résisté à l'ouragan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Irma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.