Antilles : "Il n'y a pas d'eau potable, faites des réserves, remplissez les citernes"

Anne Laubiès, la préfète déléguée sur l'île de St-Martin et St-Barthélemy a fait le point sur la situation à Saint-Martin, après le passage de l'ouragan Irma. 

La préfète de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, Anne Laubiès, le 8 septembre 2017. 
La préfète de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, Anne Laubiès, le 8 septembre 2017.  (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

"Il n'y a plus d'insécurité à Saint-Martin", mais "il n'y a toujours pas d'eau potable", a assuré lundi 11 septembre, Anne Laubiès, la préfète déléguée sur l'île de St-Martin et St-Barthélemy, en direct sur Urgence Info Îles du Nord, la radio éphèmère de Radio France pour aider les sinistrés frappés par l'ouragan Irma. "Faites des réserves d'eau", a insisté la préfète. "ll ne faut pas boire pour l'instant l'eau du robinet. On vous dira quand on pourra la boire", a-t-elle poursuivi.

Urgence Info Iles du Nord : quelle est la situation sur place ?

Anne Laubiès : Les moyens de l'État sont déployés, d'abord en termes de sécurité. Une des difficultés a été le fait qu'en sortie de cyclone, certaines personnes se sont livrées à des pillages et vols notamment dans différents commerces. Ce que je peux dire, c'est qu'il n'y a plus d'insécurité à Saint-Martin. Près de 600 gendarmes sont déployés. Des patrouilles ont lieu partout sur l'île. La lutte contre les pillages est intense et on peut dire que nous sommes définitivement sortis de cette question.

Comment trouver de l'eau et de la nourriture ?

Il n'y a pas d'eau potable. L'eau est produite par une usine de désalinisation qui reste à réparer. Les conduites ont été endommagées. Nous avons mis en place la distribution d'eau en bouteilles. Compte tenu des dégâts, cela va se poursuivre. Faites des réserves d'eau. Dès qu'il pleut, faites des réserves. Remplissez les citernes. Toute cette eau qui n'est pas potable va vous servir pour tout ce qui est hygiène. Il ne faut pas boire l'eau du robinet. On vous dira quand on pourra la boire. La distribution se poursuit pour les bouteilles. Nous avons une distribution à Marigot, un autre sur le Nord de l'Ile et à la brigade de gendarmerie de quartier d'Orléans (Saint-Martin). 

Toutes les patrouilles qui circulent ont dans leur coffre des bouteilles d'eau et des rations de survie de combat de l'armée. N'hésitez pas à aller vers elles et demandez-leur de vous en donner. Anne Laubiès, préfète déléguée sur l'île de St-Martin et St-Barthélemyà Urgence Info Iles du Nord

Si vous avez un problème de santé, rendez-vous au centre des urgences de l'hôpital. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez les pompiers et sachez qu'on va bientôt installer un hôpital de campagne au stade de Marigot. L'hôpital fera une évaluation de votre situation.

Et le réseau électrique ?

10% de la population est desservie. Le reste du territoire n'est pas couvert, mais la centrale électrique fonctionne. 120 agents EDF travaillent pour remettre le réseau et mettre des groupes électrogènes sur des zones sensibles.

"Si vous avez un problème de santé, rendez-vous au centre des urgences de l'hôpital" Anne Laubiès, préfète déléguée sur l'île de St-Martin et St-Barthélemy à Urgence Info Îles du Nord.
--'--
--'--