Cet article date de plus de sept ans.

Un mort et un enfant disparu dans les intempéries en Nouvelle-Calédonie

L'archipel est menacé par une dépression tropicale. La population est invitée à "la plus grande prudence".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les inondations sur la commune de Bourail (Nouvelle-Calédonie), où un enfant de 6 ans est mort, emporté par les eaux, mardi 4 février 2014. (NOUVELLE CALEDONIE 1ERE / FRANCETV INFO)

La France métropolitaine n'est pas la seule touchée par les intempéries. Un jeune homme s'est noyé et un enfant est porté disparu en Nouvelle-Calédonie, après un premier bilan qui faisait état de deux morts et deux disparus. L'archipel est frappé par de fortes pluies générées par des dépressions tropicales, ont indiqué mercredi 5 février les autorités.

A partir de 20 heures locales, toutes les communes du sud de la Nouvelle-Calédonie dont Nouméa devaient être en alerte cyclonique orange, en raison de la menace de la dépression tropicale forte Edna. Le phénomène, qui engendre de fortes pluies et des vents de 90 km/h, a touché plus tôt dans le journée le nord de l'archipel, sans causer de dommages majeurs.

De fortes pluies depuis le début de semaine

Cette nouvelle dépression intervient après 48 heures de pluies diluviennes. A Bourail, à une centaine de kilomètres au nord de Nouméa, la capitale, plus de 200 millimètres de pluie sont tombés, et quatre voitures ont été emportées mardi soir par une rivière en crue. A bord de l'une d'entre elles se trouvait un enfant de 6 ans. Contrairement à des informations transmises en début de journée, son corps est toujours recherché.

Dans le nord, à Koné, le corps d'un jeune homme a été repêché dans une rivière en crue, que la victime avait tenté de traverser. La population est invitée à "la plus grande prudence".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclones – Ouragans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.