Cet article date de plus de six ans.

Au Vanuatu, "on s'attend à un bilan humain très lourd"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'archipel du Vanuatu a été balayé par le cyclone Pam, d'une violence extrême. La correspondante de France 2 dans le Pacifique, Jenny Briffa, rapporte que les pertes humaines s'annoncent très lourdes.

Le Vanuatu a été dévasté par le cyclone Pam, qui est passé dans la nuit et a provoqué beaucoup de dégâts. Ce samedi 14 mars, l'archipel mesure l'étendue de la violence du cyclone, classé cinq sur cinq. "Il est passé juste au-dessus des îles les plus habitées de l'archipel, avec des vents soufflant en rafale à 350 km/h. D'après les premiers témoignages, des villages entiers auraient été soufflés, balayés par les vents", rapporte Jenny Briffa.

Au Vanuatu, peu d'habitants vivent dans des maisons en dur, hormis dans les villes principales. Pam a touché la Nouvelle-Calédonie, sans faire de dégâts majeurs. Il se dirige désormais vers la Nouvelle-Zélande.

Un cyclone parmi les plus violents depuis des décennies

La correspondante de France 2 dans le Pacifique revient sur la situation au Vanuatu : "On s'attend à un bilan humain très lourd car ce cyclone est l'un des plus violents qu'ait connu le Pacifique depuis des décennies. Selon une agence de l'ONU, 44 personnes auraient perdu la vie dans une seule des provinces de l'île, mais cette information n'a pas encore été confirmée".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.