Vidéo "On a les tout premiers débris de l'ULM que j'ai sortis de l'eau" : Seul, il nettoie les Pyrénées

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Nettoyer les Pyrénées, c'est l'énorme défi que s'est lancé Jimmy. À pied, il parcourt seul les sommets inaccessibles aux véhicules terrestres et a déjà redescendu près de 2 tonnes de déchets depuis la création de son association Rêves Ô Sommets. Brut l'a suivi.
BRUT
Article rédigé par

Nettoyer les Pyrénées, c'est l'énorme défi que s'est lancé Jimmy. À pied, il parcourt seul les sommets inaccessibles aux véhicules terrestres et a déjà redescendu près de 2 tonnes de déchets depuis la création de son association Rêves Ô Sommets. Brut l'a suivi.

Pendant ce temps-là, dans les Pyrénées, Jimmy s'est lancé un défi : nettoyer la montagne en récupérant des déchets sur des sites très difficiles d'accès. "Je viens de récupérer deux débris : l'arrière-train et un morceau d'aile d'un ULM qui s'est crashé à 2700 mètres d'altitude", raconte-t-il. Équipé d'une scie, il découpe lui-même l'appareil en plusieurs morceaux avant de s'en emparer et de les redescendre, à 7,5 kilomètres de là. Des trajets comme celui-ci, Jimmy en fait depuis 15 ans, avec environ 2000 kilomètres comptabilisés par an.

Sensibiliser et fédérer les moyens

Depuis la création il y a quatre mois de son association de protection de l'environnement "Rêves Ô Sommets", Jimmy a redescendu près de deux tonnes de débris. Il les emmène ensuite en déchèterie pour qu'ils soient recyclés. Conscient qu'il ne pourra pas nettoyer à lui tout seul ces montagnes, il espère pouvoir sensibiliser et ainsi fédérer les moyens. "Même si on en fait que 1 %, 2 %, 3 %, c'est toujours ça de moins dans nos montagnes", estime-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.