Vidéo Loi climat : Emmanuel Macron aurait pu prévoir "des dispositifs qui garantissaient la protection de l'environnement, mais ce n'est pas lui qui le fera", dit Julien Bayou

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts demande aussi au chef de l'Etat de "d'arrêter de s'entêter dans cette folie du soutien au nucléaire". 

L'Elysée a démenti dimanche 9 mai avoir renoncé à l'organisation d'un réferendum sur le climat et la biodiversité, dont la tenue est pourtant jugée "compromise" par le rapporteur du projet de loi dans une interview au Journal du Dimanche. Mais pour Julien Bayou, le secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts, Emmanuel Macron aurait pu prévoir dans la loi climat "des dispositifs qui garantissaient la protection de l'environnement, mais ce n'est pas lui qui le fera".

"C'est la faute d'Emmanuel Macron parce que finalement, après la crise des "gilets jaunes", il y avait eu un grand débat. Personne ne s'en souvient mais il y a eu 500 000 contributions sur l'écologie, rappelle Julien Bayou. Ensuite, il y a eu cette Convention citoyenne pour le climat et qui ont produit un ensemble cohérent de 149 mesures pour répondre à l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la justice sociale. Et puis, finalement, il n'y a rien", précise l'écologiste.

Le secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts demande à Emmanuel Macron "d'arrêter de s'entêter dans cette folie du soutien au nucléaire. Je le redis, l'entêtement dans le nucléaire a tué Areva et est sur le point de tuer EDF. Cette énergie qui a pu être utile est une énergie du passé dont nous ne maîtrisons pas les effets. Nous ne savons pas gérer les déchets. Nous ne savons même pas démanteler les centrales. Cessons l'acharnement thérapeutique sur cette centrale EPR [de Flamanville, dans la Manche] et arrêtons la folie d'envisager d'en construire d'autres. Pendant ce temps-là, nous prenons un retard considérable dans l'excellence en matière d'énergies renouvelables".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.