VIDEO. "Il est encore temps" : des youtubeurs vous invitent à agir pour le climat

Ils ont aussi lancé un site internet qui liste des initiatives concrètes, afin d'inciter les citoyens à s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Capture d\'écran de la vidéo \"Il est encore temps\", mise en ligne le 8 octobre sur la chaîne YouTube Partager C\'est Sympa.
Capture d'écran de la vidéo "Il est encore temps", mise en ligne le 8 octobre sur la chaîne YouTube Partager C'est Sympa. (PARTAGER C'EST SYMPA / YOUTUBE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Il est encore temps", lancent-ils en chœur. Une vingtaine de youtubeurs se sont associés dans une vidéo, mise en ligne lundi 8 octobre sur YouTube, afin d'inciter les citoyens soucieux du sort de la planète à s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique et dans la protection de l'environnement. 

Ces vidéastes ont aussi lancé un site internet, ilestencoretemps.fr, qui liste des initiatives concrètes déjà existantes en France : des petits gestes écologiques à intégrer à son quotidien, mais aussi des pétitions à signer ou des campagnes d'ONG à soutenir, ou des rassemblements, comme la prochaine Marche pour le climat, samedi 13 octobre.

L'idée a germé dans les esprits après la Marche pour le climat du 8 septembre, raconte à franceinfo Vincent Verzat, vidéaste sur la chaîne Partager C'est Sympa et activiste engagé pour "construire un avenir plus juste et durable pour tous".  Et il s'est mis au travail avec ses camarades youtubeurs de la chaîne Osons Causer. Pour plus d'efficacité, ils ont décidé de sortir leur vidéo en même temps que le rapport alarmant du Giec.

"Recenser des initiatives concrètes"

"Ça a été plutôt facile" de convaincre d'autres youtubeurs de s'associer au projet, assure Vincent Verzat. "A l'image de la société, beaucoup réalisent que ce n'est plus possible de continuer comme avant." "Au départ, ma chaîne YouTube parlait de jeu vidéo, mais avec le temps elle s'est ouverte à d'autres sujets. Plus le temps passe et plus je suis soucieux de l'écologie et de l'avenir de l'humanité", confirme Simon Puech, l'un des youtubeurs associés.

Nous n'avons pas fait cette vidéo pour que les gens prennent conscience de la situation, mais pour que les personnes déjà sensibles à l'enjeu s'engagent et passent à l'action.Vincent Verzat, youtubeurà franceinfo

"Les gens sont conscients du problème climatique, mais pas forcément de la manière dont ils peuvent agir", explique Stéphane, un des animateurs de la chaîne YouTube Osons Causer avec laquelle il essaie de "faire monter le niveau de connaissance sur ces enjeux". "Nous ne voulions pas juste rester sur le constat que tout le monde connaît, mais recenser des initiatives concrètes dans lesquelles la société civile peut s'impliquer."

Une action de lobbying contre la Société générale, banque qui finance les énergies fossiles, une campagne pour des produits bio et locaux dans les cantines, une pétition contre la mine d'or industrielle en Guyane, des "écogestes"...  "Les petits gestes quotidiens sont un premier pas vers un engagement plus grand et vers un mouvement plus collectif", veut croire Vincent Verzat.